L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



Actu Maroc

Laftit appelle à l’économie d’énergie au sein des collectivités territoriales


Rédigé par Malak EL ALAMI Vendredi 28 Octobre 2022

Dans un contexte mondial très impacté par la crise énergétique, les collectivités territoriales  du Royaume se trouvent aujourd’hui confrontées à des contraintes qui leur imposent d’adopter une gestion des ressources énergétiques moins énergivores.



Dans ce sens, le ministère de l’Intérieur leur a enjoint de prendre de nouvelles mesures pour rationaliser la consommation d’électricité par les réseaux d’éclairage public et les bâtiments publics.
 
Le ministre de l’Intérieur a adressé, à cet effet, une circulaire aux walis et gouverneurs, leur demandant de prendre toutes les mesures appropriées pour encourager une consommation d'énergie responsable et une gestion optimale de l'éclairage public. Il leur définit l'objectif à atteindre, à savoir réduire la consommation de 20% à 30%, à travers notamment l’adoption de cinq mesures de base.
 
Ces mesures, explique le ministre, consistent en la rationalisation les dépenses des collectivités territoriales, étant donné la situation économique difficile et compte tenu de l’impact de la facture d’énergie sur le budget des collectivités.
 
Selon la circulaire, l’utilisation de l’éclairage public sera limitée et contrôlée, en optant pour les horloges astronomiques. L’éclairage public sera éteint, en partie dans les zones résidentielles, à partir de 23heures, tout en prenant en considération la sécurité publique. Il sera également réduit dans les jardins et dans les parcs publics, les terrains de proximité, les espaces de loisirs et les plages.
 
Le ministre de l’Intérieur a également ordonné la diminution de l’éclairage public dans les entrées de la ville, les rues principales et les centre-ville, notamment en optant pour un système d’alternance dans les panneaux de l’éclairage.
 
En ce qui concerne les bâtiments publics, le ministre de l'Intérieur a signalé que les collectivités territoriales et les services déconcentrés des ministères doivent opter pour sept mesures nécessaires, notamment la suspension des appareils en fin de journée, à l’exception des équipements médicaux spéciaux.