L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

La fin du pass vaccinal tributaire de l'avancement de la campagne de vaccination


Rédigé par A.M le Vendredi 18 Février 2022

Au moment où on parle d'une potentielle levée des restrictions et des gestes barrières, le gouvernement continue de placer ses espoirs dans la campagne de vaccination. Raison pour laquelle l'Exécutif conditionne la levée du pass vaccinal par l'avancement de la campagne nationale de vaccination, toujours en perte de vitesse. Détails.



Au moment où le débat sur la fin des restrictions s'impose dans le monde entier, le Maroc se voit également concerné. Compte tenu de stagnation de la campagne de vaccination et du recul de la pandémie, ils sont nombreux à se poser des questions sur l'avenir du pass vaccinal d'autant que les autorités peinent à contrôler les gens dans les lieux publics. Lors de la conférence de presse hebdomadaire suivant le Conseil du gouvernement, le Porte-parole de l'Exécutif, Mustapha Baitas, a été interrogé sur l'obligation du pass vaccinal.

Ce dernier s'est montré rassurant faisant savoir qu'il n'y aura nul besoin à recourir au durcissement des contrôles tant que la campagne de vaccination avance comme espéré. Ainsi, le ministre réagit à la polémique qu'a suscitée l'imposition du pass vaccinal aux fonctionnaires des administrations publiques sous peine de prélèvements sur leurs salaires.

Par ailleurs, le maintien de l'obligation du pass vaccinal demeure tributaire de l'avancement de la campagne de vaccination et notamment du rythme de la prise de la troisième dose, dont seuls 5,2 millions de Marocains ont bénéficié.

Bien que la vaccination contre la covid-19 soit obligatoire, le gouvernement se montre flexible, en pariant sur la sensibilisation, raison pour laquelle le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch a rencontré les représentants du patronat, des syndicats et des collectivités locales pour les exhorter à sensibiliser davantage leur personnel à se faire vacciner.

Rappelons que la troisième vague d'Omicron ne cesse de reculer au Maroc après le pic du mois de janvier. Force est de constater que la moyenne quotidienne des contaminations a baissé à 746 sur les sept derniers jours, alors que ce chiffre s'élevait à 7420 le 21 janvier. Plusieurs experts s'accordent à dire que la Covid-19 est en cours de transformation de stade de pandémie à un stade d'endémie. Ceci s'explique par plusieurs facteurs, à savoir la baisse de la viralité des nouveaux variants, l'avancement de la vaccination dans le monde, le développement des traitements anti-viraux. Raisons pour lesquelles on parle désormais d'une possible levée des restrictions et notamment les gestes de distanciation au Maroc, comme l'ont fait plusieurs pays européens.








🔴 Top News











 
Other