Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

L'icône du jazz sud-africain Jonas Gwangwa n'est plus


Rédigé par S.K. le Dimanche 24 Janvier 2021

L'icône du jazz sud-africain, Jonas Gwangwa, est décédée samedi à l'âge de 83 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé sa famille.



L'icône du jazz sud-africain Jonas Gwangwa n'est plus
Né en 1941 dans le quartier populaire de Soweto, à Johannesburg, Gwangwa était un compositeur, arrangeur, producteur et tromboniste de jazz mondialement reconnu. C'est le premier sud-africain noir à sortir un album sous le régime de l'Apartheid.

Élément actif de la lutte pour la libération, il a échappé de peu à la mort lorsque sa maison a été détruite par les forces de sécurité de l'apartheid. Il a ensuite passé plus de 30 ans à parcourir le monde en exil, recueillant les distinctions dans de nombreux pays.

Malgré ses humbles origines, le musicien a réussi à ravir le public sud-africain jusqu'à ce qu'il est devenu illégal pour les Noirs de se rassembler et que les musiciens sud-africains soient emprisonnés simplement pour avoir exercé leur métier.

Gwangwa est retourné en Afrique du Sud en 1991, où il a reçu de nombreux prix tels que le "South African Music Awards for Jazz". Il a composé également le thème de la candidature olympique de l'Afrique du Sud en 1997.

En juin 2010, le musicien a reçu l'Ordre national d'Ikhamanga des mains du président, Cyril Ramaphosa, pour sa contribution à la musique et à la lutte pour la liberté en Afrique du Sud.