Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L'exclusion de Marhaba 2021, une "catastrophe" pour l'Espagne


Rédigé par Safaa KSAANI le Lundi 7 Juin 2021

Le retour par voie maritime des Marocains bloqués ou résidant à l’étranger ne sera possible que via les lignes maritimes opérées depuis la France et l’Italie. Un coup de massue pour l'économie espagnole qui voit ses ports exclus de cette opération, selon le maire d'Algésiras, José Ignacio Landaluce.



Le maire d'Algésiras, José Ignacio Landaluce.
Le maire d'Algésiras, José Ignacio Landaluce.
L’annonce de la reprise des vols depuis et vers le Royaume à partir du 15 juin n’a pas manqué de susciter inquiétude et colère de l'autre côté du Détroit. A l'instar de 2020, le retour par voie maritime des Marocains bloqués ou résidant à l’étranger ne sera possible que via les lignes maritimes opérées depuis la France et l’Italie, excluant les ports espagnols.  

Une décision qui a suscité la colère et l’indignation de José Ignacio Landalucen, le maire d'Algésiras, d'où la plupart des Marocains traversent le détroit chaque été dans le cadre de l'opération Marhaba, connue en Espagne par l'Opération Paso del Estrecho (OPE).

« L'absence d'Opération Paso del Estrecho (OPE) est une catastrophe pour des milliers de salariés et d'entreprises de Hendaye (frontière fanco-espagnole, ndlr) à Algésiras", a-t-il rappelé dans une déclaration reprise par ABC

Et d'ajouter, sur une note d'optimisme, «on espère qu'il y aura un retour sur la décision, car on parle de milliers d'emplois dans des structures comme les compagnies maritimes, les stations-service, les hôtels, les restaurants, les agences de voyages…». 

  


Dans la même rubrique :
< >