Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

L’écrivaine féministe Nawal Al-Saadawi n’est plus


Rédigé par Siham Mdiji le Dimanche 21 Mars 2021

La fameuse écrivaine égyptienne, Nawal Al-Saadawi, a tiré sa révérence, ce dimanche 21 mars.



Selon des médias locaux, la figure égyptienne de l’émancipation des femmes du monde arabe, Nawal Al-Saadawi, est décédée des suites d’une longue maladie, à l’âge de 90 ans.

La défunte, médecin et autrice de deux livres féministes de référence, baptisées « Au début, il y avait la femme » et « La Femme et le Sexe », a toujours fait part de ses pensées féministes ayant pour but de lutter contre le patriarcat dans les sociétés arabes, les inégalités des sexes, ainsi que l’excision, qui concerne plus de 90% des Egyptiennes. 

Nawal El-Saadawi avait rejoint les Etats-Unis après avoir été contrainte de quitter l’Egypte en 1993, et ce, à cause des multiples menaces qu'elles avait reçues de la part des islamistes. Elle a été, ensuite, écrivaine en résidence à l’université Duke, en Caroline du Nord, pendant trois années. 

A son retour en Egypte, la regrettée s’est présentée aux élections présidentielles en 2005, pour abandonner la course à cause des forces de sécurité qui l’empêchaient de tenir ses réunions électorales. Deux ans plus tard, en 2007, l’institution théologique Al-Azhar avait porté plainte contre elle pour atteinte à l’islam. 

En 2013, elle avait fait l'objet de plusieurs critiques pour avoir soutenu la destitution de l'ex président égyptien Mohamed Morsi.

  


Dans la même rubrique :
< >