Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn


Edito & Chronique

L'Opinion : Vivement un match de foot


Rédigé par Hamid YAHYA le Mercredi 22 Avril 2020


Tribunes pleines, fans, ultras, tifos, stars et buts magnifiques… malgré les drames qui s’accumulent, le football veut reprendre ses droits et doit les reprendre.

Suspendus à cause de la pandémie de coronavirus, les championnats les plus suivis au monde, la Ligue des Champions en Europe et en Afrique et notre Botola, manquent aux mordus du ballon rond. Ces derniers commencent à présenter d’inquiétants symptômes de sevrage et de dépression.Confinés et privés de ballon rond, les hommes, et même des femmes fans de ce sport populaire, perdus, anxieux, en manque… ne souhaitent rien de plus que la reprise des compétitions pour meubler leurs journées du mois sacré de Ramadan.

Le confinement est partout ou presque, mais au Maroc on n’imagine pas un Ramadan sans Taraouihs, sans sorties ramadanesques, sans visites familiales, sans rencontres entre amis aux cafés autour d’un pot et surtout sans suivre son ou ses équipes de foot préférées.

Même les footballeurs vivent une situation inédite. Privés de duels et de tacles, ils se consolent par consoles de jeu interposées et d’infinis live sur les réseaux sociaux.

Une petite lueur d’espoir pointe du côté de l’Allemagne où il se dit que la Bundesliga pourrait reprendre le 9 mai à huis clos. Cette bonne nouvelle rappelle les années 1970 et 1980 où le seul championnat européen visible depuis le Maroc était justement celui d’Allemagne. L’exemple allemand pourrait même inciter d’autres championnats à lui emboîter le pas pour délivrer des millions de spectateurs cloués devant leurs petits écrans à regarder un seul match, celui que nous livrons actuellement contre le coronavirus.

Hamid YAHYA

  



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Août 2020 - 14:20 La magie du ballon rond

Mercredi 12 Août 2020 - 19:00 Sommes-nous aux portes d’un reconfinement ?