Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Edito & Chronique

L'Opinion : Maladies chroniques, un ennemi à abattre


Rédigé par Safaa KSAANI le Lundi 15 Novembre 2021


L'Opinion : Maladies chroniques, un ennemi à abattre
Comme chaque année, la Journée Mondiale du Diabète, célébrée le 14 novembre depuis 1991, est marquée par des campagnes d’information et de sensibilisation, incitant le grand public à se prémunir contre cette maladie qui tue près de 2 millions de personnes par an, soit 1 mort toutes les 7 secondes.

Si la santé publique était une compétition de football, le qualificatif de Clasico ne serait pas exagéré pour évoquer ce énième duel entre cette maladie chronique et le système de santé marocain. Un match choc aux allures de finale dans le contexte de la crise Covid.

En effet, si les personnes diabétiques devaient, en temps normal, rester sur leurs gardes afin d’éviter d’éventuelles complications sanitaires, aujourd’hui, avec le contexte pandémique, elles doivent redoubler de vigilance car elles sont plus à risque de formes graves du Covid. Avec un taux de mortalité dépassant les 10% chez cette catégorie de patients, contre 2,5% pour l’ensemble des patients Covid, la question de la prise en charge de ces vulnérables se pose avec acuité, surtout que plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques, dont près de la moitié ne sont même pas au courant.

Il est vrai que des progrès notables en la matière ont été enregistrés au fil des années, toutefois, le dépistage, le traitement précoce et la lutte contre les facteurs de risque, font toujours défaut au Maroc.

Néanmoins, le nouvel Exécutif semble déterminé à combler ces lacunes et à mettre en place une politique efficiente pour la lutte contre les ravages de cette maladie, en donnant un coup de boost à la production locale du traitement du diabète du type 2, à travers la réduction du droit d’importation sur des éléments utilisés dans la fabrication des médicaments servant au traitement du diabète.

Une mesure qui va donner un nouvel élan à ce combat sanitaire majeur.

Safaa KSAANI

  



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Décembre 2021 - 15:09 L'Opinion : Cap sur la forte valeur ajoutée