Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L’Afrique capte 47% du total des IDE marocains


Rédigé par La rédaction le Mardi 30 Mars 2021

La diversification des partenariats économiques du Royaume semble bien engagée. Preuve en l’amélioration de 9,5% en moyenne annuelle des échanges économiques entre le Maroc et l’Afrique en près de 20 ans. Une amélioration qui s’étend également aux IDE qui totalisent 5,4 milliards de DH en 2019.



La valeur des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Afrique a progressé de 9,5% en moyenne annuelle et ce en deux décennies, soit un volume d’affaires qui s’est établi à près de 39,6 milliards de dirhams en 2019. En effet, selon la dernière publication des Profils des économies africaines, publiée par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), les efforts consentis par le Maroc en matière de coopération économique au niveau continental, lui ont permis de faire passer la valeur totale des échanges extérieurs de 4,3 à 6,9% durant la même période.

Côté investissements, les IDE marocains en Afrique sont passés de 907 millions de DH en 2007 à 5,4 milliards en 2019, représentant ainsi 47% du total des IDE marocains à l’étranger. “Les IDE marocains dans la région fluctuent d’une année à l’autre, mais leur part reste toujours élevée dans le total, représentant jusqu’à 92,2% des flux d’IDE sortants en 2010”, soulignent les experts du DEPF Les investissements marocains ciblent ainsi plus de 14 pays africains, notamment la Côte d’Ivoire qui totalise à elle seule 13% des IDE à destination de l’Afrique en 2019. S’y ajoutent, le Tchad (12%), le Sénégal (9%), Madagascar (7%), le Cameroun (4%) ou encore Maurice (3%). 

En matière d’exportation, le Royaume a enregistré une amélioration de “11% en moyenne annuelle”, depuis 2000 pour atteindre 21,6 milliards de DH en 2019. Ce qui représente 7,7 % des exportations totales du Maroc, contre 3,7% en 2000. Des exportations qui sont notamment constituées de produits demi-produits (31,5% en 2019), de produits alimentaires boissons (28,5%), de produits finis de consommation (16,9%), de produits finis d’équipement industriel (14,1%) et de produits d’énergie et lubrifiants (4,5%). 

Les importations se sont, pour leur part, accrues de “9% en moyenne annuelle”, soit un volume total de 17,9 milliards de DH en 2019. Ce qui représente 3,6% du total des importations, “soit 3,6% du total des importations du Maroc contre 4,6% en 2000”.Des échanges qui restent dominés par l’achat de produits énergétiques (38,6% en 2019), de produits alimentaires, boisson et tabacs (18,2%), de demi-produits (17,6%) ou encore de produits finis de consommation (16,1%). 


 

  


Dans la même rubrique :
< >