L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Interview avec Aziz Ettahir : Dans les coulisses de « Taxi Bied 2 : Le Convoi »


Rédigé par Safaa KSAANI Mardi 12 Décembre 2023

Révélations des détails du tournage de la nouvelle partie de « Taxi Bied 2 : Le Convoi » par le coproducteur du film, le Professeur Aziz Ettahir, six ans après la projection de la première partie dans les salles de cinéma marocaines de cette œuvre envoûtante. Récit.



  • Loin du domaine du cinéma, puisque vous êtes aussi docteur en physique et professeur universitaire, comment vous avez atterri sur la piste du cinéma pour vivre cette première aventure ?
 
- C’est le début d’une aventure et j’espère qu’elle ne sera pas la dernière marche (sourire). En effet, j’ai fait ma première entrée dans le monde du cinéma par hasard et je préfère ne pas entrer dans les détails des circonstances qui m’ont poussé à approcher les cieux du 7ème Art. Mais ce que j’ai appris, pendant cette courte période, c’est que produire, tourner, réaliser et construire un film n’est pas une mince affaire. Il faut beaucoup de courage, de sacrifices et surtout de croire en cet art.
 
Les réalisateurs, comme les acteurs, les producteurs et les techniciens sont souvent sous pression avec une envie acharnée de réussir le film.
Pour ce qui est du tournage de « Taxi Bied 2 : Le Convoi » (fini à 95%), il s’est déroulé dans une bonne ambiance de compréhension, de sympathie, de convivialité, de professionnalisme, et dans des conditions propices à la créativité et au don, malgré quelques embrouilles rapidement dissipées, parfois inhérentes à toutes les réalisations. 
 
  • De « Taxi Bied 1 » à « Taxi Bied 2 : Le Convoi », il s’est passé presque 6 ans. Après le succès du premier, comment l’idée vous est venue de vous plonger dans cette saga dans sa nouvelle version ?
 
- Six ans après que la première partie ait été projetée dans les salles de cinéma marocaines, où elle a obtenu l'approbation des fans du 7ème Art, cette projection a réalisé un pourcentage important de spectateurs à travers les grandes salles du cinéma du Royaume et à travers la chaîne de télévision MBC5, sans omettre les millions de vues sur les réseaux sociaux. Elle a connu une grande consécration puisque SM le Roi Mohammed VI a eu la bienveillance d’envoyer un Message Royal de félicitations pour « Taxi Bied ». Six ans est le temps qu'il fallait pour digérer le succès.
 
Six ans était aussi le temps où germait l'idée, tout à fait naturelle, de « Taxi Bied 2 » qui se veut un changement dans la continuité. Une nouvelle histoire et de nouveaux comédiens de calibre qui rejoignent ceux qui ont fait le succès du premier.
 
« Taxi Bied 2 » se veut, aussi et surtout, une ode au Maroc moderne de 2024, et un reflet - à son humble échelle - du progrès technique de notre industrie cinématographique qui a toute la légitimité d'aspirer aux standards techniques internationaux grâce au soutien sans cesse de SM le Roi et à l'engouement d'un public chaleureux toujours au rendez-vous, quand on lui propose une œuvre faite avec le cœur.
 
  • Pourriez-vous nous faire une immersion dans la première partie « Taxi Bied 1 » afin de permettre à nos lecteurs de comprendre la suite (2ème partie du film) ?
 
- Le réalisateur marocain Moncef Malzi a commencé à tourner les scènes de la deuxième partie du film « Taxi Bied :  le Convoi » en septembre 2023 entre les villes de Casablanca et Marrakech. Cette partie vient comme une continuité des événements de la première production. Ici, elle raconte une aventure policière et l’histoire des représailles et de vengeance du chef du gang de trafic de drogue « Bouâouina » contre le conducteur du grand taxi « Allal », rôles interprétés par les acteurs principaux et héros du film qui sont respectivement l’acteur confirmé Mouhcine Malzi et l’acteur humoriste Mohamed Khayari. 
 
Ce dernier jouait dans la première partie le rôle d’un chauffeur qui conduisait un grand taxi avec un certain nombre de personnes à bord vers la ville de Casablanca, et ils ont été impliqués dans un accident de la route. Cela change le cours des événements, jusqu’à ce qu’un trafiquant de drogue enlève le taxi blanc avec ses passagers.
 
La fin des événements de cette première partie de la saga du film « Taxi Bied » s’est soldée par l’arrestation du chef des gangs sur la base des déclarations et des témoignages de Allal souvent exagérées à l’encontre de Bouâouina, qui a été enfin emprisonné. 
 
  • Que sont devenus les héros de « Taxi Bied 1 » dans « Taxi Bied 2 » ?
     
- La deuxième partie du film « Taxi Bied 2 : Le Convoi » met en lumière la vie quotidienne simple du chauffeur de taxi toujours interprété par Khayari et aborde les problèmes auxquels il est confronté suite à la décision de riposter du chef de gang interprété toujours par Mouhcine Malzi contre Allal, le tout dans une atmosphère non dénuée de comédie, d'esprit et d’action, tout en passant en revue les problèmes rencontrés par cette catégorie de professionnels qui sont les chauffeurs de taxi. 
 
Ainsi, cinq années se sont écoulées depuis l'arrestation de la bande de Bouâouina. Pendant ce temps, Allal, le chauffeur de taxi dont on n'est pas près d'oublier ses gags du Taxi Bied 1, touche une police d'assurance conséquente, et oriente son activité vers le transport touristique et ceux des clients VIP.
 
Entre temps, Bouâouina sort de prison où il a planifié son plus grand coup qui va le porter au sommet du trafic de drogue en Afrique, et faire passer une grande quantité sous couvert d'une caravane humanitaire de chauffeurs de Taxi Blancs. Ce qui lui attire l'animosité de sa concurrente L'Madame (Maryame El Garaa).
 
Le convoi commence lorsque Allal récupère à l'aéroport Roxana (Ilham Karoui) prétendant être invitée pour un grand show. A son arrivée, il découvre stupéfait que c'était un piège monté par Bouâouina qui va l'embourber, malgré lui, dans ses magouilles. Acculé, Allal fait appel à son meilleur ami El Ghazi, chauffeur de minibus touristique (Mohamed Choubi), et c'est là où les événements vont se compliquer et donner lieu à des rebondissements à la fois drôles et haletants, et des échanges hilarants avec le Commissaire Mejdouli (Mansour Badri), en binôme avec le jeune Commissaire Semlali de la BNPJ (Simo Sriri), les deux formants un duo hilarant entre flics de l'ancienne et de la nouvelle école...
 
  • En plus des stars de premier rang, quels sont les acteurs qui ont participé à ce film ? 

- Le long métrage « Taxi Bied 2 : Le Convoi », produit par Razane Nour Films, est aux allures comiques qui ne sont pas dénuées de situations cocasses, a réuni un groupe des plus brillantes stars de la scène artistique marocaine. Les plus éminents d'entre eux sont Mohamed Khayari, Moncef Malzi, Mohamed Choubi, Mansour Badri, Nabil Atif, Abdelkbir Rgagna, Brahim Khai, Fatiha Ouatili et d'autres. 
 
En plus de ces stars de premier volet, le jeune réalisateur Moncef Malzi a tenu à intégrer un groupe de nouveaux visages artistiques, par souci d'encourager les jeunes artistes. Nous trouverons dans cette deuxième partie Ilham Karoui, la star féminine du film, Maryame El Garaa et Simo Sriri.
 
Notons que la première partie du film, réalisée en 2017, a connu la participation de Sahar Seddiki et de Mouhcine Malzi, ainsi qu'Anas El-Baz, Hassan Foulane, Saïda Baadi, Mohamed Khayari et d'autres.
 
  • Enfin, quand est-ce que le film sortira ? 
 
- Il est prévu que les cinémas marocains recevront la deuxième saison de la comédie « Taxi Bied » en janvier prochain, à l'occasion des célébrations de la nouvelle année, précédée d'une pré-projection en présence des héros du film, de leurs confrères artistes et les médias pour le présenter. 
 
 
Recueillis par Safaa KSAANI 








🔴 Top News