L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Interview avec Ahmed Ennaciri « Je vise à révolutionner le secteur de la restauration en minimisant son empreinte écologique »


Rédigé par Safaa KSAANI Mardi 9 Janvier 2024

Pas de quoi effrayer le jeune entrepreneur de 16 ans, Ahmed Ennaciri, qui croit qu’une petite idée peut conduire à un grand impact, notamment écologique. Il s’explique.



Ahmed Ennaciri,  jeune entrepreneur de 16 ans.
Ahmed Ennaciri, jeune entrepreneur de 16 ans.
  • Ahmed Ennaciri, vous êtes un lycéen et entrepreneur de 16 ans, et vous avez développé une startup baptisée « Delimass » en vue d’aider les étudiants et les employés à se procurer des repas en minimisant les frais de livraison. Pouvez-vous nous en parler un peu plus ? Et d’où vous est venue l’idée de ce projet ?
 
-Delimass est une startup de livraison massive de nourriture qui vise à fournir aux étudiants, aux employés et aux personnes partageant les mêmes organismes un service de livraison à grande échelle de nourriture à faible coût. En effet, elle permet à ses clients de partager les frais de livraison avec leurs pairs vivant dans les mêmes institutions lorsqu'ils commandent à partir des mêmes restaurants. Pour faire simple, Delimass = covoiturage + livraison de nourriture. 
 
Le concept de Delimass vise principalement à résoudre un problème que j'ai moi-même vécu, donc je sais ce que c'est vraiment d'être livré et de facturer quotidiennement une partie importante du budget sous forme de frais de livraison.
 
  • Vous faites ainsi d’une pierre deux coups. Quel est l’impact de Delimass sur le climat ?
 
-Delimass est globalement une startup respectueuse de l'environnement qui vise principalement à réduire les émissions de CO2 en limitant le nombre de livraisons à chaque organisme, rendant ainsi notre planète meilleure.

Le changement climatique constitue un énorme danger pour les générations à venir et, par tous les moyens, nous devons faire partie du changement, même si nous commandons notre nourriture, de petites actions conduisent à un grand impact.

« Je vise à révolutionner le secteur de la restauration en minimisant son empreinte écologique »
« Je vise à révolutionner le secteur de la restauration en minimisant son empreinte écologique »
  • Vous avez été finaliste du concours ClimateLauchpad Morocco, qui vise à lutter contre le changement climatique en soutenant les idées et les solutions vertes des startups et des entreprises de la green tech et la cleantech. Quelle plus-value vous a apporté cette compétition ? 
 
-Je pense qu’elle participe à construire l’écosystème de l’entrepreneuriat des technologies propres qui feront face aux défis du changement climatique avec les héros des entreprises vertes et des technologies propres.
 
Avant ClimateLaunchpad, j’ai fait partie de l’incubateur de l’Université Mohammed VI Polytechnique, U-Founders, qui m’a permis de me forger une solide perception de l'entrepreneuriat et de faire partie de l'écosystème de l'entrepreneuriat au Maroc. ClimateLauchpad Morocco n’a fait qu’illustrer mon parcours en entrepreneuriat écologique. 
 
  • Comment votre entourage a-t-il réagi à votre statut d’adolescent entrepreneur ? 

-Au départ, mes parents étaient sceptiques jusqu'au moment où U-Founders ait attesté de la solidité de mon projet. Maintenir de bons résultats académiques tout en gérant efficacement mon entreprise a considérablement rassuré mes parents. Aujourd'hui, ils sont de fervents défenseurs de mon projet (rires). 
 
-Concrètement, quelles sont vos astuces pour concilier entrepreneuriat et études ? 
 
-Gérer efficacement mes engagements implique une planification minutieuse. Je programme ma journée avec diligence. Je suis un lève-tôt. Mes journées démarrent à partir de cinq heures du matin, pour me concentrer sur mon travail tout en éliminant les moyens de distraction comme les réseaux sociaux. Contrairement à la tendance chez certains adolescents entrepreneurs, je vois une immense valeur dans la poursuite des études supérieures, car cela améliore non seulement les compétences techniques, mais également certains aspects cruciaux pour l’entrepreneuriat comme la gestion et le marketing.
 
  • Quels sont vos objectifs que vous vous assignez ? 
 
-Mon objectif principal est de créer un impact tangible dans la vie des gens grâce à mon entreprise, cherchant à améliorer leur mode de vie. J'aspire également à ce que cette startup ouvre la voie à d’autres. De plus, je vise à révolutionner le secteur de la restauration en minimisant son empreinte écologique grâce à des commandes regroupées.
 
  • Quels conseils pourriez-vous donner aux jeunes entrepreneurs ? 
 
-Cultivez un esprit entrepreneurial quelles que soient vos aspirations professionnelles ! Ne visez pas la médiocrité mais plutôt l’excellence.
 
 
 
Recueillis par Safaa KSAANI 
 
 



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News