Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Institution du Médiateur du Royaume : Près de 6.000 dossiers reçus au titre de l'année 2019


Rédigé par S.K. le Mardi 23 Février 2021

L'institution du Médiateur du Royaume a reçu 5.843 dossiers d'orientations, de doléances et de demande de règlement au titre de l'année 2019, selon le rapport annuel de l'Institution.



Mohamed Benalilou, le médiateur du Royaume
Mohamed Benalilou, le médiateur du Royaume
Les dossiers reçues par l'Institution du Médiateur du Royaume, au titre de l'année 2019, ont été répartis en 3.339 dossiers de doléances (57,15%), 2.503 dossiers d'orientation (42,84%) et une demande de règlement (0,02%), précise l'Institution dans son rapport annuel. Et de préciser que parmi les 5.843 dossiers enregistrés en 2019, on distingue 1.472 intéressant cinq catégories et représentant 25,19% de l'ensemble des dossiers reçus.

Une augmentation de 601 dossiers et un accroissement avoisinant les 22% ont été donc enregistrés par rapport à l'an précédent, ajoute la même source, notant que les doléances à caractère administratif arrive en tête avec 1.332 dossier (39,89%), suivi des doléances à caractère financier 1.076 (32,23%), des doléances à caractère foncier 695 (20,81%), des doléances pour non-exécution des jugements rendus à l'encontre de l’administration 193 (5,78%), des doléances liées aux Droits de l’Homme 37 (1,11%) et des demandes relatives à l’assistance judiciaire temporaire 6 (0,18%).

S'agissant des dossiers qui ne relèvent pas de la compétence de l’Institution, soit 42,84% du total reçu, l’Institution a procédé à la transmission de quelques-unes aux administrations concernées, pour qu’elles prennent les mesures qui s’imposent.

Le rapport précise en outre que deux secteurs ont concentré 1.983 demandes, soit 79,22% des dossiers d'orientation, alors que 2.110 dossiers (84,30% du même total) concernent 5 secteurs. Les 393 dossiers restants (15,70%) sont répartis sur les différents secteurs restants.