Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Inclusion financière : Le CNIF dévoile ses recommandations


Rédigé par la rédaction le Jeudi 8 Avril 2021

Le Conseil National d’Inclusion Financière (CNIF) a tenu le 7 avril 2021 sa deuxième réunion durant laquelle les différents membres ont souligné l’inclusion financière au regard de ses effets directs et tangibles en matière d’amélioration des conditions économiques et sociales. Il a également listé une série de recommandations en la matière. Détails.



A l'occasion de cette réunion qui s'est tenue en mode hybride, Mohammed Benchaaboun et Abdellatif Jouahri, respectivement, Président du Conseil National d’Inclusion Financière et Président du Comité Stratégique, émanation du Conseil, ont rappelé la priorité accordée à l’inclusion financière au regard de ses effets directs et tangibles en matière d’amélioration des conditions économiques et sociales des segments cibles, principalement les jeunes, les femmes, les ruraux et la Très Petite Entreprise.

Le Conseil a, par ailleurs, mis l’accent sur la nécessité d’adapter la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière face aux réformes structurantes lancées dernièrement plus particulièrement de renforcer son rôle en tant que catalyseur destiné à faciliter et appuyer la réforme du système national de la protection sociale.

Le CNIF a aussi examiné les points inscrits à l’ordre du jour portant notamment sur le dispositif de suivi et de pilotage de la stratégie, l’état d’avancement des travaux des groupes techniques, la stratégie de communication et l’adoption du règlement intérieur fixant la composition, les attributions et les modalités de fonctionnement des organes de gouvernance de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière.

Suite aux débats et échanges, le Conseil a relevé les recommandations ci-après :

- Poursuivre les efforts en ce qui concerne les réformes législatives et réglementaires portant sur les différents leviers de la stratégie nationale de l'Inclusion financière.
 
- Accélérer la réforme du cadre législatif et réglementaire régissant le secteur de la mirco-finance ainsi que du Bureau d'Information sur le crédit.
 
- Mettre en place à court terme du cadre réglementaire régissant le financement collaboratif (ou le crowdfunding).
 
- Développer de nouveaux canaux de distribution de l'assurance inclusive, et plus particulièrement la micro-assurance, vu son rôle dans le renforcement de la protection et l'intégration économique des populations cibles.
 
- Poursuivre les travaux pour le développement du Paiement Mobile afin d'en faire un vecteur central de l'inclusion financière dans les prochaines années en accélérant particulièrement l'adhésion des commerçants et des agents de proximité, le déploiement de la communication institutionnelle et le renforcement de l'éducation financière des populations concernées.
 
- Approfondir le diagnostic et l'analyse des besoins spécifiques des acteurs du monde rural dans l'optique de diversifier les offres et les produits de financement destinés aux dits acteurs.
 
- Pour les TPE, renforcer la dynamique du programme "Intelaka" notamment la composante portant sur l'accompagnement.
 
- Réadapter la stratégie de l'éducation financière pour soutenir le déploiement des différents leviers de la Stratégie nationale d'inclusion financière.
 
- Mettre en place un groupe de travail dédié à l'appui au déploiement dudit chantier ainsi qu'à l'accélération de l'expérience pilote portant sur la dématérialisation des aides scolaires du programme Tayssir et ce, dans l'optique de sa généralisation à d'autres programmes sociaux.

  


Dans la même rubrique :
< >