Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

ICESCO: L’intégration de l’Intelligence artificielle pour développer l'éducation


Rédigé par Kenza Aziouzi le Samedi 20 Juin 2020

Organisé par L'Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture, un webinaire s’est tenu ce jeudi sur les défis et les perspectives de l’intégration des applications de l’intelligence artificielle (IA) dans l’éducation, avec la participation du Maroc.



ICESCO: L’intégration de l’Intelligence artificielle pour développer l'éducation
En ces temps de crise plus de 90% des étudiants ont été touchés à travers le monde sur le plan éducationnel, a indiqué Salim Bin Mohammed Al Malik, directeur général de l'ICESCO, ajoutant que la pandémie a révélé que les systèmes éducatifs souffrent de sérieuses lacunes, notamment la "faiblesse" des politiques éducatives, la prédominance de l’éducation présentielle et le manque de préparation de la plupart des pays à dispenser un enseignement à distance, compte tenu de la non-numérisation des cursus adoptés. 

Il a souligné également que l’intégration des applications de l’intelligence artificielle (IA) dans l’éducation est une occasion de surmonter les plus grands défis liés à l’enseignement, et que l’IA ne devrait pas soulever de craintes, tant qu’elle contribue à faciliter la fonction d’enseignement et à accroître l’efficacité de communiquer l’information de manière moderne et accessible.

Dans le même sens, le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Driss Ouaouicha, a indiqué que l'intelligence artificielle est fortement présente dans de nombreux domaines et a un grand impact sur l'économie, notant que l'augmentation continue du nombre d'articles traitant de ce sujet reflète son importance. Et de préciser que l'IA est capable d'améliorer la qualité de l'éducation en simplifiant et en facilitant ses procédures, ajoutant qu'elle permet aux étudiants d’acquérir des compétences d'auto-apprentissage et de déterminer les défis et d'y faire face. Aussi, elle contribue à dénoncer la fraude et le plagiat.

Pour sa part, le directeur de l’éducation et des compétences à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Andreas Schleicher a indiqué que la Covid-19 constitue une parfaite opportunité pour que l'intelligence artificielle prouve son importance et elle a été largement adoptée, notamment dans le domaine de l'enseignement à distance, notant que cette technologie est capable de rendre les systèmes éducatifs plus efficaces et efficients.

Les "bienfaits" de l'IA, ont largement été abordés par la directrice du département de l'éducation à l'ICESCO, Barry Combo. Elle a indiqué qu’elle peut être exploité dans l'amélioration de la qualité de l'éducation et de l'alphabétisation, insistant sur la nécessité de partager les bonnes pratiques dans le domaine de l'éducation entre les pays développés et les autres pays, et l'importance de la coopération Sud-Sud.

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:09 PLF 2021 : les cinq piliers recommandés par la CGEM

Vendredi 25 Septembre 2020 - 19:02 Les R’batis s’indignent des grèves des "mo9ata3a"