Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Guide pratique du déconfinement : Ce qui est permis et ce qui ne l’est pas


Rédigé par Hajar Lebabi le Jeudi 25 Juin 2020

Ouverture des plages, des Hammams, des Malls, et autres, après trois mois de confinement. La vie reprendra son cours à partir du 25 juin…mais pas pour tous. Voici les éléments à retenir.



Guide pratique du déconfinement : Ce qui est permis et ce qui ne l’est pas
Ce qui est permis :
 
  • Cafés et restaurants

Alors que les cafés et restaurants proposaient déjà des services de livraison ou à emporter, ils pourront désormais, à partir du 25 juin, accueillir des clients sur place, sans pour autant dépasser 50% de leur capacité d’accueil. Si vous songez donc d’aller profiter d’un déjeuner ou d’une pause-café dans vos endroits préférés, il faudra prévoir d’y aller un peu plus tôt.
 
  • Salons de coiffure

Les salons de coiffure sont l’espace le plus attendus de tous. Autant pour les femmes, qui souhaitent profiter d’une séance de pédicure ou de soins, que pour les hommes qui souhaitent se débarrasser d’une tignasse de 3 mois. Bonne nouvelle pour tous, les salons ouvriront leurs portes à partir d’aujourd’hui, jeudi. Nous avons contacté le salon de beauté Grazia, à Casablanca, qui nous a confirmé que l’ouverture aura lieu à partir du 25 juin. Cependant, la réservation est obligatoire et les salons ne pourront pas dépasser plus de 50% de leur capacité d’accueil.

  • Salles de sport

Les citoyens attendent avec impatience l’ouverture des salles. Après des mois de confinement, avec tout ce que cela implique de manque d’activité, il est temps pour plusieurs de se diriger vers la salle la plus proche. Cela fait déjà un moment que les propriétaires se contentaient de préparer l’espace pour une éventuelle ouverture, notamment à travers l’entretien du matériel, laissé à l’abandon depuis la fermeture. Le réaménagement de l’espace est également prévu pour s’adapter à la situation sanitaire. Dans ce sens, des marquages sont faits au sol de manière à assurer une distanciation physique entre les clients.

Pour les adeptes des sports de plein air, il est également possible de pratiquer dans différents espaces du pays. Ceci dit, il est déconseillé de pratiquer du sport avec une bavette. Il est donc l’occasion d’aller à la célèbre forêt Hilton. L’été n’est pas encore fini et il n’est jamais trop tard pour perdre quelques kilos.
 
  • Hammams

Bien que l’ouverture des hammams fasse l’objet d’un grand débat, cette décision est jusqu’à présent maintenue par les autorités. Ceci dit, ces derniers ne devront pas également dépasser plus de 50% de leur capacité d’accueil et d’autres mesures devront être assurées.
  • Avions 

Les vols intérieurs reprendront leurs activités de manière progressive. Selon nos sources, les premiers vols prévus sont ceux d'Agadir, Oujda, Dakhla et Laâyoune. La Royal Air Maroc (RAM) a décidé de maintenir le même nombre de passagers dans les vols, tout en respectant les mesures de distanciation à l’aéroport et à bord de l’avion.
 
  • Trains

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé la reprise de ses activités, mais, avec plusieurs conditions. Les trains de lignes Al Boraq et Al Atlas reprendront leur circulation à partir du jeudi 25 juin. La reprise des deux lignes se fera sur les axes de Tanger – Casablanca, Fès- Casablanca- Marrakech, Casablanca - Nador et Oujda, Casablanca - Safi et Khouribga, et Tanger - Fès et Oujda.

Les trains de proximité (Trains navettes rapides: TNR) seront renforcés sur les liaisons Casablanca- Settat, Casablanca-El Jadida et Casablanca-Rabat-Kénitra. Ce programme, comportant une offre journalière de 116 trains conjuguée à la réouverture des gares, sera progressivement adapté en fonction de l’évolution de la demande.

Ceci dit, le port du masque est obligatoire, la distanciation sociale en gares et à bord des trains doit être respectée et le nettoyage et la désinfection renforcés. La capacité des ventes et d’occupation sera réduite à 50% durant cette phase, et ce, avec réservation obligatoire dans tous les trains.
 
  • Magasins et boutiques


Vous l’avez sûrement remarqué, plusieurs magasins et boutiques dans différentes villes du Royaume ont déjà ouverts leurs portes. Même certains centres commerciaux sont déjà fonctionnels. Nous avons contacté le centre commercial Morocco Mall qui nous a confirmé l’information. Les autres magasins et centres commerciaux devraient également ouvrir leurs portes à partir du 25 juin, tout en respectant les mesures de distanciation et en limitant le nombre de personnes qui accèdent aux magasins.
 
  • Hôtels

Les établissements touristiques peuvent également accueillir les touristes, à partir du jeudi, à condition de ne pas dépasser 50% de la capacité d'accueil et de restauration. Ceci dit, cette mesure concerne exclusivement le tourisme domestique.
 
  • Plages

Alors que l'été est désormais installé, les plages seront de nouveau accessibles au public, avec toutefois l’obligation de respecter la distanciation physique. Il est tout de même interdit de louer des parasols ou des sièges sur place.

Ce qui n’est pas permis : 
 
 
  • Bibliothèques

Les bibliothèques du Royaume ne risquent pas d’ouvrir prochainement. Nous avons contacté la Bibliothèque Nationale de Rabat qui nous a confirmé qu’elle n’ouvrira pas ses portes prochainement et qu’aucune date n’est prévue pour la réouverture. Heureusement que la plupart des bibliothèques ont mis à disposition des étudiants leurs collections d’ouvrages en ligne.
 
  • Les fêtes de mariage

Mauvaise nouvelle pour les nouveaux mariés qui étaient contraints de reporter leurs fêtes de mariage à cause de la pandémie et de l’état d’urgence. Il faut s’armer de patience car les fêtes de mariage ne risquent pas d’avoir lieu prochainement. Cette décision est due au fait qu’il est difficile de garantir le respect des mesures de distanciation.
 
  • Discothèques

Les ministères de l’Intérieur, de la Santé et du Commerce et de l’Industrie ont décidé d’assouplir les restrictions sur une grande partie des commerces au niveau de tout le Royaume. Les lounges, bars, discothèques et autres ne font pas partie de la liste.

Les mesures annoncées dans le cadre du passage à la deuxième phase du «plan d'allègement du confinement sanitaire» ne concernent pas les bars, discothèques et restaurants qui proposent des spectacles et de l’animation musicale, lesquels resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.
 
  • Evénementiel

Le secteur de l’événementiel souffre profondément des exigences imposées par la crise sanitaire. Les professionnels du secteur devront patienter pour un retour complet de leurs activités. Nous avons contacté un opérateur du secteur, qui nous a confirmé qu’aucun événement n’est en vue. Les répétitions, par exemple, de la comédie et pièce de théâtre «Mission Apollo 2020» ont repris, à partir du 15 juillet, mais aucune date de représentation n’est annoncée. «Nous espérons un retour des événements à partir de novembre. Même des événements en open air ne sont pas prévus. A l’exception du Jazzablanca, qui ne devrait avoir lieu qu’au mois d’octobre», nous déclare la même source.
 
  • Rassemblements/Réunions

Les rassemblements de toutes sortes sont interdits. Que ce soit des rassemblements culturels, des manifestations ou autres, il faudra reporter afin d’éviter toute propagation du virus.
 
 
  • Frontières

L’ouverture des frontières fait partie des projets éloignés des autorités. Aucun indice ne laisse croire que celles-ci seront ouvertes prochainement. Les vols externes de la RAM ne sont pas programmés et même le déplacement par voie maritime n’est pas prévu.

Hajar LEBABI