L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Générations sacrifiées !


Rédigé par Saâd JAFRI le Dimanche 3 Juillet 2022



Générations sacrifiées !
Il y a quelques décennies de cela, le Bac au Maroc était l’apanage d’une minorité, aujourd’hui, ce ne sont pas moins que 348.931 candidats scolarisés qui ont participé aux examens de cette session. Un chiffre qui montre, plus ou moins, la réussite des programmes mis en place par le Royaume, depuis le temps, pour diminuer les sorties précoces du système éducatif et rehausser le niveau de qualification de sa jeunesse.

Sauf que le tableau n’est pas aussi blanc qu’il paraît, du fait que 34% de ces élèves devront passer les redoutables épreuves de rattrapage avant de commencer leurs vacances d’été. Un chiffre qui en dit long sur la qualité de notre école, dont le ministre de tutelle, pour une fois, est bien conscient de sa faiblesse, puisque la Commission qu’il a chapeautée pendant près de deux ans a gravé ce constat dans le marbre.

Cet échec reflète également et surtout le desideratum de notre système d’orientation, qui, contrairement à sa mission initiale, est devenu un « booster » d’échec scolaire ! Un processus lacunaire qui agrandit le gap des inégalités entre les élèves « privilégiés » ayant accès à l’information pertinente et ceux dont l’environnement familial et social ne le permet pas. Et si les élèves méritants, prometteurs et rêveurs sont nombreux, leurs ambitions ne trouvent pas toujours la voie de la réussite, faute de soutien ou d’orientation adéquate. En témoignent les résultats alarmants de nos Universités, dont 50% des étudiants quittent leurs bancs sans aucun diplôme. Mais là encore, il ne s’agit nullement d’un scoop.

Ce constat est de notoriété publique et s’est même normalisé au fil du temps, ce qui est inconcevable vu sa nocivité sur notre pays qui aspire à se hisser au rang de grande puissance. Dans ses 160 pages, le NMD a mis l’accent sur la nécessité de «renforcer le système d’orientation scolaire à travers la mise en oeuvre du projet personnel de l’élève, comme socle du processus d’orientation». Sauf que, pour l’instant, les prémices de cette réforme ne sont toujours pas perceptibles. Combien de générations faut-il encore sacrifier !?




Saâd JAFRI



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Août 2022 - 16:07 Halte à l’abattage canin !






🔴 Top News