L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

Gaza : Violents affrontements à Jabalia et Deir al-Balah


Rédigé par L'Opinion Dimanche 24 Décembre 2023

La résistance dans la bande de Gaza mène des combats acharnés contre les forces d'occupation israéliennes qui pénètrent sur plusieurs axes à l'intérieur de l’enclave.



Toutes les régions au nord de la bande de Gaza sont le théâtre de combats acharnés, et les informations rapportées par plusieurs sources , médiatiques surtout, font état d'une résistance féroce pour repousser l'incursion terrestre israélienne.

La résistance est engagée dans de violents affrontements à proximité de Jabalia al-Balad, au nord de la bande de Gaza, faisant de nombreux morts et blessés dans les rangs de l’armée israélienne.

La chaine TV libanaise rapporte que de violents affrontements ont eu lieu entre la résistance et les forces d'occupation dans l'axe nord-est de la zone de Tal al-Zaatar du camp de Jabalia, et que la résistance avait également contrecarré une tentative israélienne de pénétrer dans le camp.

Les Brigades d’al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, ont ciblé deux chars Merkava avec des obus « Al-Yassin 105 » à la périphérie de la zone de Jabalia al-Balad, au nord de la bande de Gaza.

Par ailleurs, les affrontements se poursuivent entre la résistance palestinienne et les forces d'occupation à Beit Lahia et Beit Hanoun.

La même source fait état d’affrontements entre la résistance et les forces d'occupation à Juhr al-Dik, al-Mughraqa et au sud-est de Deir al-Balah, au milieu de la bande de Gaza, ainsi que dans le quartier de Shuja'iya, malgré des bombardements aveugles de l’armée israélienne.
 
13 officiers et soldats israéliens tués en 24H
 
L'armée israélienne a annoncé la mort de 13 de ses officiers et soldats, pour la plupart issus d'unités d'élite, dans la bande de Gaza au cours des dernières 24 heures.
Quatre sont morts après qu'un obus anti-char ait pénétré leur véhicule blindé et explosé de l'intérieur, faisant deux autres blessés graves.

La source a également annoncé que deux autres militaires avaient été tués dans une explosion qui avait visé une jeep militaire, prise pour cible par les brigades Al-Qassam.
Deux autres soldats ont été tués dans le bombardement d'une maison piégée par la résistance dans le centre de la bande de Gaza.

L'armée d'occupation a déclaré que parmi les morts figuraient un commandant de division de la brigade Al-Nahal et deux combattants de la compagnie d'élite de la brigade Givati ​​​​​​.
De son côté, le correspondant israélien Noam Amir a déclaré que de nombreux soldats blessés et morts avaient été retrouvés (six d'entre eux ont été autorisés à être publiés).
Il a ajouté qu’"un certain nombre d'autres soldats ont été grièvement, gravement et modérément blessés. Ce fut un samedi très difficile, avec de nombreuses explosions de bombes et des combats".

Il est à noter que le nombre de morts parmi les forces d'occupation depuis le 7 octobre dernier a atteint 477 officiers et soldats.

Le journal américain "Washington Post" a parlé de la méthode utilisée par la résistance palestinienne pour tendre une embuscade aux soldats de l'occupation pénétrant dans la bande de Gaza et les attirer dans les zones de combat.

Ce samedi, les médias israéliens ont rapporté que « l'armée » israélienne avait été surprise par la taille et la profondeur des infrastructures du Hamas dans la bande de Gaza, et l'analyste des affaires militaires du Yedioth Ahronoth, Yossi Yehoshua, a cité un officier supérieur disant : « Nous avons besoin de toutes les mines dans le monde afin de démanteler toutes les infrastructures souterraines du Hamas ».
 
Incursions israéliennes massives en Cisjordanie
 
Les forces d'occupation israéliennes ont pris d'assaut plusieurs villes de Cisjordanie dimanche à l'aube, tandis que les combattants de la résistance affrontaient les forces d'invasion.

La Brigade de Tulkarem, affiliée aux Brigades Al-Quds, la branche militaire du mouvement du Jihad islamique en Palestine, a annoncé que ses résistants étaient engagés dans de violents affrontements avec les forces israéliennes qui ont pris d'assaut le camp de Nour Shams, dans la ville de Tulkarem, au nord de la Cisjordanie occupée.

La même source a affirmé que les forces d'occupation ont été ciblées avec des engins explosifs, endommageant plusieurs véhicules militaires lourds et causant des pertes dans les rangs israéliens.

De leur côté, les brigades d’al Aqsa ont affirmé que leurs moudjahidines sont engagés dans des affrontements sur plusieurs axes à Tulkarem avec « l'armée » d'occupation.

Ils ont également allumé des pneus en caoutchouc dans le but de perturber les avions de reconnaissance israéliens dans le ciel de Tulkarem.

L'occupation a engagé des renforts militaires lors de sa prise de la ville de Tulkarem en direction du camp de Nour Shams, où des explosions successives ont été entendues.

80% des personnes les plus « affamées » au monde se trouvent à Gaza

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a affirmé dans un post publié sur son compte sur la plateforme « X », samedi, que « quatre personnes sur cinq parmi les personnes les plus affamées au monde se trouvent dans la bande de Gaza ».

« Alors que le conflit s'intensifie et que la terreur bat son plein à Gaza, nous continuerons à faire notre part des choses. Nous ne lâcherons rien », a-t-il ajouté.

Vendredi, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution appelant à des mesures urgentes pour permettre l'acheminement immédiat de l'aide humanitaire à la bande de Gaza et pour créer les conditions d'un cessez-le-feu entre Israël et les combattants palestiniens.

Les Nations Unies ont déclaré sur leur site Internet qu’«avec le soutien de 13 membres, et avec l’abstention des États-Unis et de la Russie lors du vote, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté la résolution n° 2720 sur Gaza et Israël».

Suite à l’adoption de la résolution, Guterres a réitéré le soutien des Nations Unies à tout ce qui conduit à améliorer l’acheminement de l’aide à Gaza.

« Les Nations Unies estiment que l'Autorité palestinienne est le représentant légitime du peuple palestinien et que les conditions doivent être créées pour lui permettre d'assumer ses responsabilités à Gaza, cela permettra de parvenir à une solution à deux États », a-t-il poursuivi.

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée israélienne mène une guerre dévastatrice contre Gaza, qui a fait jusqu'à vendredi matin « 20.570 morts et 53.320 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes », des destructions massives d’infrastructures et une catastrophe humanitaire sans précédent, selon des sources palestiniennes et onusiennes.
 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Avril 2024 - 15:24 USA : Quatre procès au pénal menacent Trump







🔴 Top News