L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Régions

Fès-Meknès : 29,5 milliards de DHS pour 340 programmes et projets du PDR 2022-2027


Rédigé par L'Opinion avec MAP le Mardi 16 Avril 2024

Le Programme de Développement Régional (PDR) 2022-2027 de Fès-Meknès, approuvé par les autorités compétentes du ministère de l'Intérieur, bénéficie d'une enveloppe budgétaire d'environ 29,5 milliards de dirhams (MMDH).



Annoncé lors d'une récente réunion du bureau du conseil de la région présidée par son président, M. Abdelouahed El Ansari, le programme, qui comprend la réalisation de 340 programmes et projets répartis dans divers secteurs structurants et essentiels, sera financé par la région à hauteur de 8,5 MMDH et les partenaires ministériels (21 MMDH).
 
Ce programme a pour ambition de poser les fondements d'un développement économique et social durable dans la région, tout en renforçant sa dynamique de croissance. Il vise aussi à accroître la compétitivité de la région et à renforcer son rayonnement international.
 
Le budget alloué à ce programme a augmenté pour atteindre près de 30 MMDH, contre environ 11 milliards pour le programme de développement régional de la période 2020-2022. Le nombre de projets et programmes a également augmenté, passant à 340 contre seulement 100 dans le programme précédent.
 
Dans le cadre de ce programme, la priorité a été accordée au développement économique avec 43% du budget alloué, soit 12,6 MMDH dédiés aux projets visant à dynamiser l'investissement. Les projets de développement rural et social ont bénéficié d'environ 37% du budget, tandis que 12% ont été alloués à la préservation des ressources naturelles et 8% à la valorisation du patrimoine culturel.
 
La région a contribué à cet effort financier en doublant sa contribution financière directe, reflétant ainsi la volonté renouvelée de renforcer la compétitivité et l'attractivité de la région Fès-Meknès pour les investisseurs et de valoriser ses riches atouts économiques, patrimoniaux et naturels.
 
Après l'approbation du PDR, le conseil de la région mènera une campagne de communication auprès des populations et des acteurs locaux pour les informer des différents projets structurants inclus dans le programme et de leur mise en œuvre dans les différentes préfectures et provinces de la région.
 
A travers cette initiative, la région vise à clarifier la vision de développement intégré portée par ce programme et à écouter les attentes des citoyens afin d'assurer une mise en œuvre optimale des projets sur le terrain.
 
La campagne de communication vise également à impliquer toutes les parties prenantes dans la dynamique de développement économique, social et durable de la région Fès-Meknès.
 
Cette réunion, à laquelle ont assisté les membres du bureau du conseil, a été l'occasion d'examiner deux projets. Le premier concerne la construction d'un pont au niveau du barrage Al Wahda entre la commune de Tafrante dans la province de Taounate et la commune d'Azghira dans la province d'Ouazzane.
 
Ce projet vise à promouvoir le développement économique, social et touristique dans les deux régions, à relier leurs zones territoriales et à réduire les distances entre la région de Fès-Meknès et les villes du nord via Ouazzane.
 
Le second projet à l'ordre du jour a porté sur le renforcement du secteur agricole dans la région. D'une part, il prévoit l'organisation d'événements dédiés comme des activités et des expositions mettant en avant les filières agricoles locales. D'autre part, il vise à qualifier et professionnaliser davantage les différentes organisations du monde agricole présentes sur le territoire, en partenariat avec la Chambre régionale d'agriculture.
 
Lors de cette réunion, les membres du bureau ont également été informés des préparatifs en cours pour la participation de la région à un ensemble d'activités liées à son engagement auprès de certaines organisations internationales, ainsi que de sa contribution à l'organisation de certains forums internationaux comme le Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM) à Meknès.
 
La réunion a aussi abordé la préparation de la deuxième édition du Prix régional de la recherche scientifique. L'objectif est de stimuler l'excellence académique et de promouvoir la créativité, la technicité et l'innovation dans la recherche scientifique au sein des universités de la région. Ce prix embrasse six domaines d'étude, couvrant les sciences humaines et les lettres, les sciences naturelles, les sciences économiques et de gestion, le droit, la recherche technique et innovante, ainsi que les sciences médicales et pharmaceutiques.



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News