Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

En une semaine, la DGSN a enregistré 530 accidents de la circulation


Rédigé par S.J le Mardi 2 Juin 2020

Dix personnes ont trouvé la mort et 672 autres ont été blessées, dont 30 grièvement, dans 530 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain au cours de la semaine allant du 25 au 31 mai 2020, a indiqué mardi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).



Ces accidents sont dus principalement au non-respect de la priorité, à l'inadvertance des conducteurs, au changement de direction sans usage de signal, à l'excès de vitesse, à l’inadvertance des piétons, au non-respect de la distance de sécurité, au non-respect du stop, à la perte de contrôle, à la circulation sur la voie de gauche, au changement de direction non-autorisé, au non-respect des feux de signalisation, à la circulation en sens interdit et au dépassement défectueux, a précisé la DGSN dans un communiqué. Rappelons que le nombre d’accident sur les routes marque une baisse spectaculaire, depuis l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire. Le nombre des morts et des blessés graves a également chuté significativement.
 
Concernant les opérations de contrôle et de répression des infractions, les services de Sûreté ont enregistré 11.408 contraventions et rédigé 5.549 procès-verbaux qui ont été soumis au parquet général, alors que 5.859 amendes transactionnelles ont été recouvrées, selon la même source.
 
Les sommes perçues ont atteint 1.140.625 dirhams, a ajouté la DGSN, faisant état de la mise en fourrière municipale de 3.607 véhicules, de la saisie de 1.849 documents et du retrait de la circulation de 93 véhicules.
 
Ceci dit, les services de la sûreté nationale poursuivent le renforcement des points de contrôle sécuritaires sur l’ensemble des villes marocaines ainsi que le renforcement des différentes unités et patrouilles policières en vue de garantir la sûreté et la sécurité des citoyens en ces temps de crise, où certains chauffards causent toujours des accidents mortels.

  


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 09:16 ONU/Guerguerat : un nouveau coup dur pour le Polisario