Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Elections : Lancement d'une formation pour le renforcement du leadership des candidates


Rédigé par MAP le Jeudi 12 Août 2021

Le ministère de la solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille et ONU-Femmes Maroc ont inauguré, jeudi à Rabat, un cycle de formation pour le renforcement du leadership féminin au profit des candidates aux élections de 2021.



Elections : Lancement d'une formation pour le renforcement du leadership des candidates
La formation, qui s'étendra jusqu'au 31 août, est axée sur les domaines en lien avec le processus électoral, la consécration des bonnes pratiques en matière de communication, de leadership politique et de promotion d'un climat propice à l'égalité homme-femme dans la sphère politique, en plus de la participation agissante des femmes aux élections prévues le 8 septembre prochain.

La directrice chargée de la femme au ministère, Fatima Berkane, a souligné, au cours de la séance d'ouverture, la nécessité de consolider les capacités des candidates en matière de leadership, de gestion des campagnes ou encore d’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

Compte tenu de la conjoncture exceptionnelle liée à la propagation de la pandémie de Covid-19, les sessions de formation se tiennent à distance, sous forme de visioconférence, a expliqué la responsable, notant que le cycle bénéficie aux candidates de toutes les régions et de toutes les couleurs politiques. Cette initiative permettra d’établir un partage et un débat constructifs sur les défis et enjeux de la participation et de la représentation des femmes au sein des organes élus aux niveaux national et local, a-t-elle soulevé.

Pour sa part, le chef de la division de l'autonomisation de la femme au même ministère, Abdelillah Hmidouche, a évoqué les diverses mesures déployées par le Royaume pour promouvoir les droits des femmes, renforcer leur participation politiques, stimuler leur autonomisation économique et lutter contre toutes les formes de violence à leur égard.

Le plan gouvernemental pour l'égalité (PGE) "IKRAM 1", qui s'est étalé sur la période 2012-2016, a permis d'enclencher une série de réformes à caractère structurel et structurant, a-t-il affirmé, ajoutant que la deuxième édition de ce plan (2017-2021) a pris en considération l'aspect culturel pour concrétiser le principe d'égalité. La vision "Ikram2", basée selon une approche de respect des droits de l'Homme, porte notamment sur le renforcement de l'employabilité, l'autonomisation économique des femmes, la promotion de l'égalité entre les genres dans les domaines des responsabilités familiales, la participation des femmes dans la prise de décision, la protection des femmes et le renforcement et la consolidation des droits des femmes, a-t-il indiqué.

Cette rencontre semi-présentielle a connu la participation d'une panoplie de personnalités politiques, académiques et onusiennes, toutes encourageant la participation politique des femmes et promouvant sa présence dans les postes de responsabilité et de décision.