Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Egypte : Les Egyptiens manifestent pour le deuxième jour contre Sissi


le Mardi 22 Septembre 2020

«Quitte le pouvoir Sissi, à bas le régime des militaires», scandaient les Egyptiens lundi soir lors de manifestations dans plusieurs régions du pays.



Egypte : Les Egyptiens manifestent pour le deuxième jour contre Sissi
Sous le titre « La révolution a commencé en Egypte… », Joumana Hamdi rapporte sur le site Arabi 21 que plusieurs affrontements ont éclaté entre les manifestants et les forces de sécurité égyptiennes dans plusieurs villages et villes des gouvernorats de Fayoum, Gizeh et Minya, les manifestations se poursuivant pour la deuxième journée consécutive.

Les activistes sur les sites de communication ont indiqué la pression croissante que Sissi exerce sur le peuple, et son imposition de plus d’impôts et de redevances sous des formules juridiques qu’il élabore à sa guise, afin d’absorber toute la force du peuple, indépendamment de sa capacité à le faire ou non, alors qu’il continue d’épuiser la richesse du pays et de la gaspiller. Des manifestations en soirée ont eu lieu dans plusieurs régions d’Égypte, pour la deuxième journée consécutive, et les manifestants ont scandé des slogans appelant au départ de Sissi.

Confrontations avec les forces de sécurité

Les vidéos diffusées montraient des manifestations à Shubra alKhaimah et à Dar al-Salam dans le Fayoum.

Dans la région de Tafih, les manifestants se sont confrontés aux forces de sécurité, et le réseau égyptien Rasd a rapporté que des affrontements ont eu lieu entre la population et les forces de sécurité à Samalout, dans le gouvernorat de Minya.

Les images circulant sur la toile montrent également le retrait de la police de la rue Ahmed Esmat à Suez, selon le compte rendu du média d’opposition égyptien, Moataz Matar.

D’autres images montrent des manifestants à Minya jetant une voiture de police dans un canal.

Concernant les évènements du dimanche, l’artiste et entrepreneur égyptien Muhammad Ali a déclaré que le mouvement de protestation dont l’Égypte a été témoin est une chose rare dans la marche de notre pays, et c’est un départ solennel et différent dans la rue égyptienne», soulignant que «ce mouvement aura ce qui viendra après lui, et le monde entier». Il verra ce qui se passera bientôt en Egypte, grâce à Dieu et à la lutte des Egyptiens libres». 

Il a ajouté que «ces manifestations populaires émanent du cœur du peuple, et sont la conséquence de l’état de colère et de prise de conscience croissante dans le cœur et l’esprit des Egyptiens» qui ont commencé à abattre les murs de peur et de silence. 

De son côté, l’initiative de l’opposition «Un chez-soi pour tous» estime que le mouvement populaire égyptien et le soulèvement contre Abdel Fattah El-Sissi et sa bande, constitue un défi contre la menace, l’intimidation et l’approche sécuritaire imposées aux Égyptiens.

  


Dans la même rubrique :
< >