Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Décès du légendaire chanteur français Christophe


Rédigé par Kenza Aziouzi le Vendredi 17 Avril 2020

Et la France a crié, crié Christophe, pour qu’il revienne. La chanson française a perdu l’un de ses piliers, l'interprète du grand succès « Aline » n’est plus.



 
Le 1er avril, Daniel Bevilacqua alias, Christophe, avait été transféré dans le service de réanimation brestois à la suite d’un transfert de patients de la région parisienne, en TGV médicalisé. Le chanteur était hospitalisé en réanimation depuis le 26 mars. Il est décédé à l'âge de 74 ans dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 avril, succombant à un emphysème.
 
« Christophe est parti. Malgré le dévouement sans faille des équipes soignantes, ses forces l'ont abandonné », ont écrit son épouse et sa fille Lucie dans un communiqué.
 
« Avec la disparition de Christophe, la chanson française perd une part de son âme, mais le bleu doux-amer de ses chansons est indélébile », a publié sur Twitter le ministre de la culture Franck Riester.
 
Né le 13 octobre 1945 à Juvisy, dans l’Essonne, Christophe est issu d'une famille d’immigrés italiens. Très tôt, il se passionne pour le cinéma et tombe sous le charme de « l'American way of life ».
 
Adolescent, il abandonne tôt l'école et apprend à jouer la guitare et l’harmonica avant de lancer sa carrière avec le groupe « Danny Baby et les Hooligans »,pour ensuite adopter la voie solo.
 
Auteur-compositeur-interprète, Christophe connaîtra le succès dès la sortie de « Aline », en 1965, qui lui offre une reconnaissance en France où il est numéro un des charts, mais aussi à l’internationale.
 
A cette époque, Christophe compose d'autres succès comme Les Marionnettes, J'ai entendu la mer ou Excusez-moi Monsieur le professeur et enchaîne les succès avec des albums qui marqueront des générations et l'histoire de la chanson française.
 
En 2003, Christophe a reçu une Victoire de la musique pour son spectacle à l'Olympia et a été élevé au rang de chevalier de la Légion d'honneur le 31 décembre 2014.