Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Dakhla: Inauguration de l'Institut supérieur des professions infirmières et techniques de santé


Rédigé par S.M le Vendredi 12 Mars 2021

Dans le cadre du programme de développement intégré de la région du Sud, signé devant SM le Roi Mohammed VI en janvier 2016, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a procédé, vendredi à Dakhla, à l'inauguration de l'Institut supérieur des professions infirmières et techniques de santé (ISPITS).



Inauguré en présence du wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar et du président du Conseil régional, cet institut est une structure qui vise à répondre aux besoins de la région en termes de cadres infirmiers et de main d'œuvre qualifiée, à même de promouvoir l'enseignement supérieur dans cette région.

Dans une déclaration à la presse, Ait Taleb a souligné que l’ISPITS de Dakhla vient renforcer le système de santé et la gouvernance du secteur dans la ville, d’autant plus qu’il illustre tout l'intérêt que SM le Roi Mohammed VI accorde au soutien et à l’accompagnement du secteur de la santé.

Il a également fait savoir que son ouverture s'inscrit dans le cadre d'une dynamique régionale basée sur l’adéquation entre les besoins et la formation selon une approche participative entre les autorités compétentes, les élus locaux et régionaux et le ministère de la Santé, afin d'assurer la pérennité de la formation et répondre aux besoins dans les plus brefs délais.

Erigé sur une superficie globale estimée à 12.500 m2, pour une enveloppe budgétaire de 44 millions Dh (MDH) mobilisée sur le budget du ministère de la Santé, cet établissement a été équipé par des outils pédagogiques modernes, en plus d’un centre de simulation, un laboratoire, un internat, un amphithéâtre, une buvette et des terrains de sport.

D’une capacité de 600 places pédagogiques, l’ISPITS de Dakhla entamera dans sa première phase, la formation d'infirmiers multidisciplinaires et d'infirmiers de soins d'urgence et de réanimation, dans l’optique de s’ouvrir sur d'autres disciplines en l’occurrence les techniciens de laboratoire et les sages-femmes.

Des cadres de santé qualifiés vont dispenser une formation théorique et pratique aux étudiants, avant d’entamer leur parcours professionnel aux seins des établissements hospitaliers, dans la perspective de renforcer les ressources humaines de qualité dans le système de santé au niveau de la région.

De même, le ministre va se rendre à l’unité mobile de vaccination au poste-frontière El Guerguarat et la station de vaccination au centre de Bir Gandouz et procédera à l’inauguration de l’unité "urgences de proximité", au Centre de santé de niveau 2 à Bir Gandouz.