Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Cybersécurité : le Maroc classé 50ème au monde


Rédigé par Kawtar CHAAT le Mercredi 7 Juillet 2021

La quatrième édition de l’indice mondial de cyber sécurité a classé le Maroc au 50ème rang mondial sur 194 pays.



Etabli par l’Union internationale des télécommunications (UIT), le rapport suggère que des lacunes en matière de cybercapacité persistent encore, même si le Royaume améliore notablement ses mécanismes de gouvernance et de coordination.

L’Union internationale des télécommunications (UIT) a publié cette semaine la quatrième édition de l’indice mondial de cybersécurité, qui mesure les engagements en matière de cybersécurité de 193 États membres de l’UIT. L’indice vise à identifier les lacunes, servir de feuille de route pour orienter les stratégies nationales, éclairer les cadres juridiques, renforcer les capacités, mettre en évidence les bonnes pratiques, renforcer les normes internationales et favoriser une culture de la cybersécurité.

Selon le rapport de l’UIT, le Royaume obtient un score de 18,40 pour les mesures juridiques, 17,94 pour les mesures techniques, 12,37 pour les mesures organisationnelles, 15,24 pour le renforcement des capacités et 18,46 pour les mesures coopératives. En effet, le rapport recommande au Maroc en particulier d’améliorer ses mécanismes de gouvernance et de coordination.

Le Maroc classé 8ème dans la région MENA et 5ème en Afrique

Classé comme « pays en développement », le rapport qui examine les mécanismes de gouvernance et de coordination suggère que le Maroc fasse des efforts en matière de mesures organisationnelles. Ces efforts consisteraient à « garantir que la cybersécurité soit maintenue au plus haut niveau de l’Exécutif et à attribuer les rôles et responsabilités pertinents à diverses entités nationales, et à les rendre responsables de la posture nationale de cybersécurité »

Le Royaume est classé 8ème dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), derrière l’Arabie saoudite (2e mondial), les Émirats arabes unis (5e), le Sultanat d’Oman (21e), l’Égypte (23e), le Qatar (27e), Israël ( 36e) et la Tunisie (45e). Il est également deuxième au Maghreb devant l’Algérie (104e), la Libye (113e) et la Mauritanie (133e). En Afrique, le Maroc figure dans le Top 5, derrière Maurice (17e), la Tanzanie (37e), le Ghana (43e) et la Tunisie (45e).

Le dernier indice indique un « engagement croissant dans le monde entier pour lutter contre et réduire les menaces de cybersécurité » et confirme que « les pays s’efforcent d’améliorer leur cybersécurité malgré les défis du Covid-19 et le passage rapide des activités quotidiennes et des services socio-économiques à la sphère numérique ».

Ainsi, environ la moitié des pays dans le monde déclarent avoir constitué une équipe nationale de réponse aux incidents informatiques, avec une augmentation de 11% depuis 2018. De plus, 64% des pays ont adopté une stratégie nationale de cybersécurité jusqu’à la fin de l’année, tandis que plus de 70 % ont mené des campagnes de sensibilisation à la cybersécurité en 2020, contre 58 % et 66 % en 2018. Cependant, malgré les améliorations remarquables, des lacunes en matière de cybercapacité persistent.
 
Kawtar CHAAT

  


Dans la même rubrique :
< >