Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Culture : Tatmin, ou l’échange interculturel du Maroc avec son continent


Rédigé par Kenza AZIOUZI le Mercredi 18 Novembre 2020

Si les musées font ressortir les chefs-d’œuvre des artistes du passé, l’association Tatmin agit pour mettre en avant ceux d’aujourd’hui et demain



Culture : Tatmin, ou l’échange interculturel du Maroc avec son continent
A l’heure où la musique devient l’ultime échappatoire en cette période inédite et compliquée, l’association Tatmin poursuit sa mission, celle de promouvoir les jeunes talents marocains. Située au quartier Agdal à Rabat, Tatmin accueille tous les jeunes artistes du Royaume et d’ailleurs pour les accompagner et mettre en avant leurs talents.

Loin d’être en veille malgré les conditions restrictives, Covid-19 exige, l’association persévère et essaye de maintenir le cap du mieux qu’elle peut.

D’ailleurs, Tatmin se veut une association marocaine qui encourage les initiatives et les talents du continent africain qui s’impliquent dans des projets créatifs et solidaires pour un développement humain et durable. Elle contribue à la valorisation et à la diffusion du patrimoine africain en promouvant les rencontres et les échanges interculturels entre le Maroc et son continent.

A travers la mise en place d’événements culturels et artistiques dans son Espace le 55, Tatmin présente des acteurs clés issus de la rencontre africaine et les soutient en organisant des ateliers créatifs, des projections-débats et tout événement favorisant le dialogue, l’intégration et le respect de nos différences.

Qu’ils soient écrivains, musiciens, cinéphiles ou artistes peintres, tout le monde y trouvera sa place. En effet, parmi les diverses activités, les master class figurent dans la liste, dont les fidèles s’y retrouvent à chaque fois, pour des moments d’échange de qualité. Tatmin met également à l’honneur les artistes du continent africain en organisant des expositions de tableaux et d’artisanat.

Aussi, des projections de fictions et documentaires sont proposés en lien avec le continent africain. L’objectif consiste à faire découvrir une pluralité de cinémas et d’œuvres méconnues du grand public et à offrir une idée sur un pays, une culture, une tradition. Lors de chaque séance, le film fait objet d’une présentation et la projection est suivie d’un débat ouvert sur les ressentis de chacun. Dans cet ordre, Tatmin collabore avec la société audiovisuelle Saphir Production qui apportera son regard d’expert sur les choix de programmation.

Par ailleurs, Tatmin reçoit des jeunes issus de divers milieux pour participer à des activités artistiques et créatives. Accompagnés par des professionnels, ils participent à des ateliers pluridisciplinaires en lien avec le continent africain : photographie, vidéo, musique, cuisine, couture, arts plastiques... 

Les « live sessions » sont disponibles sur la chaîne YouTube de Tatmin, accueillant plusieurs artistes connus comme Mjid Bakkas, Soukaina Fahsi, Shauit & Wachmn’hit et bien d’autres.

Kenza AZIOUZI