L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



Actu Maroc

Crise en Libye : Le Bahreïn et la Jordanie saluent le rôle du Maroc dans le compromis de Bouznika


Rédigé par Avec MAP Mercredi 7 Juin 2023

Le Bahreïn et la Jordanie saluent le rôle que joue le Royaume du Maroc dans la réussite du dialogue et du compromis entre les parties libyennes au sujet de l’organisation des élections présidentielle et parlementaires.



Le Royaume de Bahreïn a salué les efforts diplomatiques du Royaume du Maroc visant à parvenir à d'importants consensus entre les membres de la Commission mixte "6+6", chargée par la Chambre des représentants et le Conseil d'État libyens afin d'élaborer des lois régissant les élections présidentielles et parlementaires, prévues la fin de l'année en cours, après environ deux semaines de réunions à Bouznika.

Dans un communiqué publié ce mercredi, le ministère bahreïni des Affaires étrangères a exprimé le souhait que les parties libyennes parviennent à signer officiellement, et dès que possible, les lois électorales, comme une étape importante vers la sortie de la crise et la création d'une atmosphère démocratique pour la tenue des élections présidentielles et parlementaires d'une manière qui réponde aux aspirations du peuple libyen frère, à la sécurité, à la paix, à la stabilité, au développement, à la préservation de la souveraineté, à l'indépendance, à l'intégrité territoriale et à la cessation de l'ingérence dans les affaires intérieures de la Libye.

De son côté, la Jordanie a salué le rôle qu'a joué le Royaume du Maroc dans la réussite du dialogue et du compromis entre les parties libyennes au sujet de l'organisation des élections présidentielle et parlementaires.

Dans un communiqué publié également ce mercredi, le ministère jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés s'est félicité de l'accord sur les lois régissant les élections présidentielles et parlementaires en Libye auquel se sont parvenus, dans la ville marocaine de Bouznika, les membres de la Commission mixte (6+6) chargée par la Chambre des Représentants et le Haut Conseil d’État libyens.

Le ministère a formé le vœu que ces arrangements contribueraient à faire avancer le processus de règlement politique en Libye, d'une manière qui répond aux attentes et aux aspirations du peuple libyen frère.

La Commission mixte "6+6", chargée par la Chambre des Représentants et le Conseil d'État libyens de préparer les lois électorales, a annoncé, dans la nuit de mardi à mercredi à Bouznika, que ses membres sont parvenus, au terme de deux semaines de réunions au Maroc, à un compromis au sujet des lois régissant les élections présidentielles et parlementaires prévues en fin d’année.

La réunion de Bouznika s’inscrit dans le prolongement d'une série de rencontres tenues dans le Royaume par les différentes parties libyennes, en vue d’approfondir le dialogue sur les voies et moyens à même de mener au règlement de la crise dans ce pays, suivant une approche fournissant le cadre idoine pour le dialogue et la concertation constructive.

Ces réunions avaient donné lieu à d’importants accords favorables au processus de règlement, avec à leur tête l’accord de Skhirat (2015), l’accord entre le président de la Chambre des représentants, Akila Saleh, et le président du Haut Conseil d’État libyen, Khalid El Machri en octobre 2022 sur la mise en œuvre des résultats du processus de Bouznika concernant les postes de souveraineté et l’unification du pouvoir exécutif.

Le Royaume du Maroc poursuit ses louables efforts pour trouver une solution définitive à la crise en Libye de sorte à garantir son unité, sa stabilité et son développement en soutenant ses efforts pour organiser des élections dans un cadre inclusif, participatif et pragmatique.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 19:37 Nasser Bourita reçoit Samantha Power







🔴 Top News