Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Crise d’El Arja : Nasser Bourita va-t-il briser le silence ?


Rédigé par Anass Machloukh le Mardi 23 Mars 2021

Après plusieurs jours de l’évacuation des agriculteurs marocains de la région d’El Arjaa par les autorités algériennes, plusieurs voix s’élèvent pour demander une réaction du gouvernement. Des députés de la majorité ont même fait appel au ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita.




Cela fait maintenant plusieurs jours que les agriculteurs marocains de Figuig sont expulsés par l’armée algérienne de leurs exploitations agricoles dans la région frontalière d’El Arja. Sous prétexte que cette région appartient au voisin de l’Est en vertu du traité de traçage des frontières de 1972, plusieurs paysans marocains ont dû quitter les terres qui leurs appartiennent depuis des générations. Alors qu’aucune réaction officielle n’est venue du gouvernement, quelques députés du groupe du parti qui dirige le gouvernement ont demandé la tenue d’une réunion de la Commission de la défense à la Chambre des représentants pour auditionner le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE, Nasser Bourita. 

Rappelons que plusieurs acteurs de la société civile ayant manifesté leur soutien à la cause des agriculteurs marocains évacués par la force, le Club des avocats du Maroc a constitué une cellule de crise afin d’assister les agriculteurs lésés et a annoncé son intention de saisir la Justice algérienne et même la Cour de Justice internationale.