Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : Le Maroc pourrait recevoir un demi-million de tests de dépistage rapide BIOSYNEX, mais sur commande privée


Rédigé par O.A le Vendredi 3 Avril 2020

Exclusif : Thomas Lamy Directeur Général et Cofondateur de BIOSYNEX : «Nous avons reçu une demande du Maroc concernant 500.000 tests de dépistage rapide du Covid-19, mais pas du Ministère de la santé»



Thomas Lamy, DG Cofondateur de BIOSYNEX
Thomas Lamy, DG Cofondateur de BIOSYNEX
L'information a commencé à se propager sur les réseaux sociaux à partir du premier avril. Elle fait état de la vente au Maroc d'un total de 500.000 tests de dépistage rapide du covid-19 développés par la société française BIOSYNEX. Le Tweet, très partagé relaie une copie d’écran d’un « commentaire» sur le forum communautaire du site "Boursorama.com" très fréquenté par les traders et dédié aux échanges sur la bourse et les valeurs boursières, les matières premières, les devises…

Une recherche rapide révèle qu'à l'origine de ce Tweet, une info diffusée par le site francemaghreb2.fr, propriété du « Groupe Nord Sud Communication Multimédias » qui a publié le 1er avril un article basé sur un entretien avec Thomas Lamy, General Manager de la société BIOSYNEX et consacré à son test rapide de dépistage du Coronavirus. «Ce test permet à partir d’une goutte de sang de détecter en 10 minutes les anticorps spécifiques du Covid-19 qui apparaissent environ 10 à 15 jours après la contamination », peut-on lire dans l’article qui annonce également que la société aurait vendu 500.000 de ces tests au Maroc « via un distributeur local ».

Pour en savoir plus, nous avons contacté BIOSYNEX où on nous a renvoyés vers Marwan Bouanani, Directeur Export Zone Sud de l'entreprise qui n’a ni confirmé ni infirmé l’information sur les 500.000 tests. En revanche et pour ce qui est de l'article de Francemaghreb2.fr, il nous a assuré que ce site s'était bien entretenu avec Thomas Lamy, le DG et cofondateur de BIOSYNEX vers lequel il nous a par ailleurs aiguillés en vue de trouver réponse à nos interrogations.

Après plusieurs appels restés sans réponse, ce dernier, visiblement très occupé, a finalement décroché son téléphone en milieu d’après-midi.  Il a aussitôt tenu à démentir l’information, la mettant sur le compte d’un malentendu de la part de la journaliste de francemaghreb2.com qui l’a interviewée. «Lors de l’entretien, je n’ai parlé que de la Tunisie qui a effectivement acquis 500.000 tests BIOSYNEX comme confirmé par les autorités locales de ce pays. Mais pas du Maroc. Cela dit, nous avons effectivement reçu une demande concernant un demi-million de tests de la part de notre distributeur local MASTERLAB».
 

INTERVIEW

Le site francemaghreb2.fr a annoncé que le Maroc aurait commandé 500.000 tests de dépistage rapide BIOSYNEX du covid-19, cette information est-elle exacte ?
Pas du tout. C’est une erreur. J’ai d’ailleurs envoyé un message à la journaliste qui m’a interrogé parce qu’elle a confondu le Maroc et la Tunisie. Il n’y a pas eu de commande mais en revanche, nous avons eu une demande d’offre pour 500.000 tests rapides d’antigènes.

De la part des autorités sanitaires marocaines ?
Non, de la part de notre distributeur local MASTERLAB basé au Maroc et qui a demandé qu’on lui fasse une offre pour 500.000 tests rapides d’antigènes. Ce n’est pas une commande franche, mais une demande d’offre à laquelle nous avons répondu. C’est tout. Mais par contre la Tunisie, il y a effectivement eu un demi-million de tests commandés par les autorités. Leur ministre de la santé a même annoncé l’information dans les médias avant-hier soir.

Et l’Algérie ?
Non. Il y a des négociations, mais je vous invite à prendre contact avec M. Bouanani qui s’occupe de l’export dans cette région pour plus d’informations. Par contre, nous sommes actuellement en train de livrer pas mal de pays africains.

Est-ce que le gouvernement français figure parmi vos clients ?
En France, le test n’est pas remboursé par la sécurité sociale pour le moment et donc forcément, les laboratoires français n’en font pas.

Combien coûte votre test ?
On est autour de 10 euros pour le test anticorps. Le test d’antigènes et en revanche plus cher. Nous faisons les deux.

Quel test est le plus performant ?
Les deux sont complémentaires. L’antigène basé sur la biologie moléculaire est performant les 3 ou 4 ou 6 premiers jours. Après il y a les anticorps qui apparaissent et là on peut les détecter avec notre test rapide.

Ces tests ont été développés depuis combien de temps ?
Nous avons démarré la recherche et développement pratiquement en début décembre et les tests étaient disponibles il y a trois ou quatre semaines.

Quels sont vos principaux produits commercialisés dans le monde et au Maroc?
Nous sommes connus pour tout ce qui est dépistage rapide de l’HIV. Notre autotest Exacto HIV a d’ailleurs été distingué par les experts de l’ONUSIDA en 2019. Nous sommes aussi connus pour les tests de l’hépatite B, l’hépatite C et tout ce qui est maladies infectieuses : Le pilori, l’ulcère de l’estomac, le cancer du colon... Nous sommes leader européen en tests rapides.

A propos de BIOSYNEX