Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : Le Club des magistrats déplore la situation des tribunaux


Rédigé par le Lundi 31 Août 2020

Le Club des magistrats du Maroc constate un nombre croissant de cas de contamination au Covid-19 dans les tribunaux et appelle à des mesures préventives globales



Covid-19 : Le Club des magistrats déplore la situation des tribunaux
C’est dans une note sur l'évolution de la situation épidémiologique dans les tribunaux que le Club de la magistrature du Maroc a notifié l’enregistrement d’une évolution sans précédent de la situation épidémiologique dans les tribunaux, et ce, à cause de l'absence d'une approche participative pour assurer le respect des mesures de prévention prises par les institutions en question.

Le Club des magistrats du Maroc a confirmé que la proportion de personnes infectées par le virus, parmi les personnes travaillant dans le secteur de la justice,a augmenté immédiatement suite à la levée du confinement. Des contaminations qui dans plusieurs cas ont entraîné la mort.

En outre, dans ladite note, les juges marocains ont insisté, auprès du ministère de tutelle, sur la nécessité de se concentrer sur des solutions à court et à long termes, avec la participation de toutes les catégories d’employés, ne se limitant pas aux juges et aux employés, mais exhortant également les professions libérales, à travers leurs institutions, à adhérer aux protocoles de santé.

Le Club des magistrats a, en outre, souligné l’importance du contrôle de la prise de mesures préventives vis-à-vis des citoyens, ainsi que la nécessité  de leur faciliter l’accès aux services de manière à limiter leur mouvement au sein des tribunaux, et celle de l'intensification des efforts pour les inciter à utiliser les moyens digitaux  disponibles.

Le club a également proposé plusieurs mesures, notamment une entente avec les avocats pour éviter leur présence dans les salles d'audience simultanément pendant les séances, la mise en place de séparations en verre pour prévenir la transmission du virus, et la stérilisation des structures des tribunaux.

Pour conclure, le club des magistrats a appelé à réduire les heures de travail, à limiter la présence des personnes, et à effectuer des analyses périodiques pour détecter le virus parmi le personnel des tribunaux.