Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : La guerre des prix des PCR s’enflamme…


Rédigé par Siham MDIJI le Mercredi 15 Septembre 2021

Alors que le ministère de l’Economie et des Finances a plafonné le prix des tests PCR à 400 dirhams, les biologistes estiment que les nouveaux tarifs ne tiennent pas compte du coût actuel des réactifs et consommables pratiqué par les distributeurs nationaux. Eclairage.



JUAN MABROMATA / AFP
JUAN MABROMATA / AFP
Au moment où l’Etat est finalement intervenu pour réguler les prix des tests PCR, les biologistes ont fait part de leur insatisfaction à propos des prix plafonnés par le ministère de l’Economie et des Finances à 400 dhs, à l’exception des tests PCR rapides liés aux variants isothermiques qui coûteront 600 dirhams.

Une décision qui, certes, répond aux attentes des citoyens exacerbés par les prix jugés « exorbitants », mais qui ne semble pas plaire aux laboratoires habilités à faire des tests anti Covid-19.

« Le plafonnement des prix des tests PCR de dépistage du virus Sars-Cov2 doit tenir compte des contraintes et du coût réel de la pratique de ces tests dans le contexte du pays », peut-on lire dans les deux communiqués publiés respectivement par le Conseil des pharmaciens biologistes (CPB) et par la Chambre syndicale des biologistes (CSB).

A ce sujet, une source proche du dossier nous a expliqué que « les laboratoires sont pour la baisse des tarifs à partir du moment où il y a un effort de toutes les parties concernées, y compris les fournisseurs », ajoutant que « malgré cela, la plupart des laboratoires ont appliqué ces nouveaux tarifs car ils sont avant tout de bons citoyens qui respectent la loi ».

Des tarifs « décourageants » pour les laboratoires

La décision du département de Mohammed Benchaâboun du 06 septembre 2021 risque d’impacter la qualité des résultats rendus, outre le fait de décourager de nombreux laboratoires d’analyses médicales à initier ou à maintenir l’effort de contribution au diagnostic du Covid - 19 par RT-PCR, selon les communiqués.

« Il faut commencer d’abord par diminuer les charges, à commencer par la TVA qui est de 20% sur les réactifs et les taxes imposées par l’Etat sur les matériels et les équipements nécessaires aux laboratoires, et ce, pour encourager les biologistes à continuer à se mobiliser dans cet effort national de lutte contre le Covid », a souligné notre source. En plus, il est impératif d’agir sur l’ensemble de la chaîne de valeurs et en particulier sur les prix des réactifs et consommables nécessaires à la réalisation de ces tests PCR, ont insisté les communiqués, précisant que les biologistes ont requis dès le début de la pandémie la possibilité de remboursement par les caisses de prévoyance sociale.

Confiants, les directeurs des laboratoires d’analyses biologiques et médicales s’attendent à ce que les pouvoirs publics incitent les distributeurs à consentir à la réduction des prix de ces réactifs afin de ramener leur coût à des niveaux plus abordables pour les citoyens.

Siham MDIJI