Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Edito & Chronique

Covid-19 : Gare à l’orgueil de jeunesse !


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Mercredi 11 Novembre 2020


Covid-19 : Gare à l’orgueil de jeunesse !
Dès que le Coronavirus avait surgi dans un marché de Wuhan en Chine, tout le monde, y compris des médecins et des experts en virologie, ont martelé tous azimuts qu’il n’est grave et mortel que pour les personnes âgées. Aussitôt, la jeunesse s’est sentie naturellement immunisée. Cette chimère nous a tous aveuglé, nous poussant à succomber à l’orgueil et à l’indifférence vis-à-vis d’un virus qui n’épargne personne, même les corps les plus charpentés et les plus invulnérables. 

Dès qu’on se rend compte qu’on est malade ou porteur du virus, tout l’orgueil de la jeunesse se met à s’effondrer, laissant la place à un sentiment d’impuissance sans limites. Les symptômes sont les mêmes que nous soyons jeunes, en bonne santé, sportifs ou vieillissants. Dès les premiers jours, on commence à tousser, à sentir un poids sur nos poumons et une fatigue exécrable. Aucun abri pour se dérober à l’emprise du SARS-CoV-2, c’est une réalité. Les jeunes, avec leur dynamisme, sont les plus susceptibles de se faire contaminer et contaminer les autres. D’autres peuvent mourir s’ils ne suivent pas leur traitement avant qu’il ne soit trop tard. Jeunes ! Méfions-nous de la prétention, nous sommes aussi fragiles que les autres, il vaut mieux s’en rendre compte tant que nous sommes à l’abri du virus plutôt qu’après qu’il entre dans nos poumons. À ce moment-là, nous finissons par trembler, d’autant plus que même les médicaments auxquels nous faisons confiance ne sont pas aussi efficaces que nous le croyons. Ni la Chloroquine ni l’Azithromycine ne sont à 100% efficaces, ils ne font que juguler la charge virale, c’est-à-dire la quantité du virus qui circule dans nos veines, les antibiotiques n’ont pas d’effet sur les virus, mais sur les bactéries. Dans le cas de la Covid, ils ne font que ralentir l’infection intra-cellulaire et limiter le risque de contagion. Donc, gardons-nous de manifester la moindre mansuétude ou la moindre complaisance à l’égard de cette pandémie qui se montre plus agressive à mesure que le temps passe. En définitive, un peu d’humilité ne nous fera pas de mal. 

Anass MACHLOUKH

  



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Avril 2021 - 17:25 Le quotient, nouveau dada du PJD