Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Covid-19/ Coopération interafricaine : la pandémie inaugure une nouvelle ère de solidarité


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Lundi 29 Juin 2020

Les organisations régionales et les différentes Commissions de l’Union Africaine continuent de saluer l’aide marocaine qui est devenue symbole du raffermissement de la coopération intercontinentale face à la Covid-19.



Covid-19/ Coopération interafricaine : la pandémie inaugure une nouvelle ère de solidarité
Alors que l’Organisation mondiale de la santé continue de prédire une vague de contamination et son lot de morts, les Etats africains unissent leurs efforts pour éradiquer cette pandémie. Une pandémie qui a fait sur le continent près de 359.408 à la date du samedi 27 juin (aprèsmidi), chiffre officiel des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique). Les pays africains les plus touchés étant l’Afrique du Sud (124.590 cas), l’Egypte (62.755), le Nigeria (23.298) et le Ghana (15.834). Face à cette situation, la solidarité interafricaine reste l’ultime remède à un virus qui n’est pas encore totalement éradiqué.

C’est dans ce contexte que l’aide marocaine à quinze pays africains reste salutaire. Depuis la mise en œuvre de l’initiative lancée par Sa Majesté le Roi, le 13 avril 2020, cette aide est devenue une référence dans la coopération intercontinentale et suscite une admiration auprès des institutions panafricaines. C’est dans cette optique que la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a salué l’initiative de SM le Roi Mohammed VI d’accorder des aides médicales à plusieurs pays africains, dont tous ses Etats membres, pour les accompagner dans leurs efforts de lutte contre le Coronavirus. D’ailleurs, elle s’est dite satisfaite que tous les Etats membres de cette Union aient bénéficié de ces aides avant de se réjouir de la qualité des relations de coopération qu’entretiennent les Etats membres et la Commission de l’UEMOA avec le Royaume du Maroc.

Formes d’appui

De son côté, la Commissaire de l’Union Africaine à l’Infrastructure et l’Energie, Mme Amani Abou-Zeid, relève que la solidarité envers l’Afrique n’est pas du tout nouvelle pour le Royaume du Maroc et pour SM le Roi Mohammed VI qui continue toujours à appuyer les pays africains dans tous les forums mais aussi à travers des projets et autres formes d’appui.

Quant à la Commissaire de l’Union Africaine aux Affaires politiques, elle affirme que l’initiative royale visant à accorder des aides médicales afin d’accompagner les pays africains frères dans leurs efforts de lutte contre la pandémie du Covid-19, est un acte panafricaniste de Sa Majesté le Roi pour trouver des solutions africaines aux problèmes africains. Cette pandémie qui n’épargne aucun pays ni aucun secteur montre l’importance de l’aide marocaine. D’ailleurs, l’Ambassadeur de la Guinée au Maroc, Aboubacar Dione, dira à ce sujet que l’effort d’appui contre la pandémie de Covid-19, à travers cette aide composée de médicaments et d’équipements fabriqués au Maroc, montre le rôle prépondérant que joue le Royaume au sein de la famille africaine d’autant plus que le Maroc apparait aujourd’hui comme le moteur de l’émergence de l’Afrique et un partenaire de choix de la coopération solidaire gagnant-gagnant.

Vitalité marocaine

Pour sa part, la Commissaire de l’Union Africaine pour l’Economie Rurale et l’Agriculture, Josefa Leonel Correia Sacko, a fait savoir que cette aide va droit au cœur de tout un chacun en Afrique. Même tonalité à la Commission de l’Union Africaine pour le Commerce et l’Industrie où l’on note qu’en plus de l’aide, le Maroc peut être un fournisseur majeur de l’Afrique en produits fabriqués dans le Royaume.

Pour comprendre la portée de ces différents témoignages, il est bon de rappeler que l’aide marocaine a concerné quinze pays africains appartenant à toutes les sous régions du continent. Il s’agit du Burkina Faso, la Zambie, le Cameroun, les Comores, le Congo, l’Eswatini, sans oublier la Guinée, la Guinée-Bissau, le Malawi, la Mauritanie, le Niger, la République Démocratique du Congo, le Sénégal, la Tanzanie, le Tchad. Elle est composée de près de 8 millions de masques, 900.000 visières, 600.000 charlottes, 60.000 blouses, 30.000 litres de gel hydroalcoolique, ainsi que 75.000 boîtes de Chloroquine et 15.000 boîtes d’Azithromycine. L’ensemble de ces produits et équipements de protection sont fabriqués au Maroc par des entreprises marocaines, et sont conformes aux normes de l’Organisation Mondiale de la Santé. Toute une fierté pour le continent.

Wolondouka SIDIBE

Trois questions à Lennah Toyi de l’ASLEM

Lennah Toyi
Lennah Toyi
« Un geste hautement symbolique et salutaire »

C’est avec satisfaction et fierté que l’Association des Lauréats Etrangers du Maroc (ASLEM) a salué l’initiative royale d’accorder des aides médicales à plusieurs pays africains. Explications avec son Président Lennah Toyi.

- Que pensez-vous de l’aide marocaine envers des pays africains ? 
-D’abord, nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à Sa Majesté le Roi Mohammed VI ainsi qu’au peuple marocain, suite à l’initiative royale d’accorder des aides médicales à plusieurs pays africains. C’est un geste hautement symbolique que nous saluons et qui intervient dans un contexte de crise sanitaire globale. Le Maroc réitère ainsi son entière disponibilité à œuvrer au renforcement de la coopération Sud-Sud et de l’intégration africaine du Royaume du Maroc.

- Peut-on parler du panafricanisme ?
-Bien entendu, car par cette action le Maroc montre doublement la voie à suivre pour le continent, qui est celle de la solidarité entre Etats africains et la valorisation du savoir-faire local. D’autant plus que l’ensemble des produits et équipements de protection composant les aides médicales acheminées ont été produits par des entreprises marocaines.

- Qu’en est-il des Associations locales de l’ASLEM ?
-Il faut dire que notre Association a pu mesurer, par le canal des Présidents des Associations dans nos pays d’origine qui étaient présents à la réception de ces aides, l’enthousiasme et la satisfaction des autorités respectives des pays amis, ainsi que les populations. D’ailleurs, des quatre coins du continent, les lauréats étrangers du Maroc ont exprimé leur gratitude face à ce geste humanitaire initié par SM le Roi Mohammed VI d’accorder ces aides. Lesquelles permettront sans nul doute aux pays bénéficiaires de renforcer leurs résiliences dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

Propos recueillis par
Wolondouka SIDIBE