Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Corruption : Encore des efforts à fournir pour le Maroc


Rédigé par Achraf EL OUAD le Mardi 25 Janvier 2022

Comme chaque année, l’ONG Transparency International dresse son classement des pays les moins corrompus au monde. Le Maroc, pour cette année, a perdu une place au classement, occupant ainsi le 87e rang.



Corruption : Encore des efforts à fournir pour le Maroc
Le Maroc a perdu une place au classement des pays les moins corrompus au monde établi par l’ONG Transparency International en passant du 86e au 87e rang, et ce avec un score de 39/100.

Selon le même classement, plusieurs pays africains dont, entre autres, le Ghana, le Bénin, le Burkina Faso, le Sénégal ou encore l’Afrique du Sud devancent le Royaume. Quant au Nord du continent, l’Algérie, l’Egypte et la Libye sont respectivement classées 117e, 117e et 172e sur les 178 pays que l’étude a compris.

En haut du classement, on trouve, sans surprises, le Danemark comme pays le moins corrompu devant la Finlande, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et Singapour.

Créé en 1995, l’indice de perception de la corruption est l’indicateur phare de la corruption dans le secteur public à l’échelle mondiale.  L'indice offre un instantané annuel du degré relatif de corruption en classant les pays et territoires du monde entier. En 2012, Transparency International a révisé la méthodologie utilisée pour construire l'indice afin de permettre la comparaison des scores d'une année à l'autre. L’IPC 2019 s’est appuyé sur 13 enquêtes et expertises pour mesurer la corruption du secteur public dans 180 pays et territoires, donnant à chacun un score allant de zéro (très corrompu) à 100 (très propre).