Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Copenhague : Rencontre autour des opportunités d'investissement au Maroc


Rédigé par S.M le Mercredi 19 Mai 2021

Les opportunités d’investissement au Maroc et les facilités offertes par le Royaume dans le domaine des affaires ont été au centre d’une réunion de travail organisée, mardi à Copenhague, au profit d’une quinzaine de chefs d’entreprises danoises de divers horizons.



Copenhague : Rencontre autour des opportunités d'investissement au Maroc
L’ambassade du Maroc à Copenhague a organisé une rencontre, ponctuée par une présentation PowerPoint, sur les opportunités d’investissement et les facilités offertes par le Royaume dans le domaine des affaires.

Cette rencontre a été l’occasion de mettre en lumière les atouts de l’économie marocaine, ses réalisations, ses avancées, et les opportunités offertes pour les entrepreneurs danois désireux de faire des affaires avec leurs homologues marocains dans le cadre de partenariats gagnant-gagnant qui soient mutuellement bénéfiques.

Dans une allocution, l’ambassadeur du Maroc au Danemark, Khadija Rouissi, a mis en lumière la avancés réalisés depuis 2000 par le Maroc, en dans la diversification et le renforcement de son économie, en s’appuyant sur des stratégies sectorielles clés (Plan Maroc Vert, Plan Emergence, Plan d'Accélération Industrielle,...).

Au cours des deux dernières décennies avant la crise pandémique, l'économie marocaine a poursuivi une croissance annuelle stable du PIB, avec une moyenne supérieure à 3%, a-t-elle noté.

Citant le Fonds monétaire international, elle a fait observer que l’économie marocaine est passée de 92,5 milliards USD en 2008 à 118,5 milliards en 2018, tandis que le PIB par habitant est passé de 1374 USD en 2000 à 3366 en 2018.

Malgré la situation économique et sanitaire exceptionnelle du premier semestre 2020, l'intérêt des investisseurs étrangers se poursuit dans un large éventail de secteurs, a-t-elle signalé, précisant que le flux net d'investissements directs étrangers au Maroc atteignait environ 1,2 milliard USD à la fin du mois de septembre.

Mme Rouissi a relevé que la commission nationale d'investissement a approuvé, en juin dernier, 45 projets d'investissement pour un montant total de 2,33 milliards USD, dans différents secteurs tels que l'industrie et le commerce, les infrastructures, les énergies renouvelables, les télécommunications, le tourisme et les loisirs, la santé et les transports.

Elle a souligné que 61% de ces investissements proviennent de joint-ventures avec des partenaires étrangers qui ont réaffirmé leur confiance au Maroc, comme l'Italie, l'Allemagne, l'Espagne, le Qatar, le Koweït, l'Arabie saoudite, la Tunisie et d'autres.

L'attractivité du Maroc a également été constatée dans le secteur du tourisme, a-t-elle fait observer, soutenant que, grâce à la diversification de son offre, le Maroc a attiré en 2019 un record de 12,9 millions de visiteurs.

 

  


Dans la même rubrique :
< >