L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Conseil oléicole international : Le Maroc prend part aux réunions de la 115ème session


Rédigé par L'Opinion le Mardi 7 Juin 2022

Les réunions de la 115ème session du Conseil oléicole international ont débuté mardi à Amman avec la participation de 300 participants internationaux et locaux de 46 pays, dont le Maroc.



Conseil oléicole international : Le Maroc prend part aux réunions de la 115ème session
Le Maroc est représenté aux travaux de cette session par le directeur du développement des filières de production au ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, M. Chaouki Nabil et le directeur de l'organisation professionnelle de la filière oléicole au Maroc, Ahmed Khanoufi.

A l'ordre du jour de cette session de trois jours, des réunions du comité consultatif avec les représentants des pays membres et du comité exécutif du Conseil oléicole international, ainsi qu'une conférence scientifique avec la participation de plusieurs experts internationaux et locaux.

Lors de la session d'ouverture de cet événement, le ministre jordanien de l'Agriculture, Khaled Hneifat, a souligné l'importance de la communication et de la coordination internationale continue, ainsi qu'à travers ces réunions qui contribuent à l'échange d'expertises et des informations appuyant la sécurité alimentaire.

Le ministre jordanien a souligné que la présidence de son pays du Conseil oléicole international renforce la coopération avec l'ensemble des pays membres, permet à la Jordanie de prendre part aux réunions et instances internationales organisées par le Conseil et, ainsi, suivre les développements régionaux et mondiaux dans le domaine oléicole.

Il s'agit également, selon lui, de permettre aux institutions des secteurs public et privé de tirer profit des avantages des conventions de partenariats signées avec les pays membres.

Les autres intervenants ont mis en avant le rôle du secteur privé dans la promotion du secteur oléicole qui revêt un caractère stratégique sur les plans économique, social et environnemental, étant donné qu'il s'agit d'un secteur qui garantit l'équilibre, la stabilité et le développement intégré.

Ils ont, en outre, mis l'accent sur la problématique des changements climatiques et ses effets sur les surfaces qui seront plantées en oliviers à l'avenir, insistant sur la nécessité de trouver les solutions à même de faire face aux changements climatiques afin de développer le secteur tant au niveau de la production qu'au niveau de la qualité.

Lors de la réunion du comité consultatif chargé de l'huile d'olive, M. Ahmed Khanoufi a insisté sur la nécessité d'accorder de l'importance à la chaîne oléicole, notamment l'étude des moyens permettant l'adaptation de l'olivier aux changements climatiques, appelant à davantage d'efforts pour promouvoir les produits de la filière, en particulier dans le cadre de la conjoncture actuelle, marquée par la hausse des prix des autres huiles végétales.

Le Conseil oléicole international tient son origine de l'Accord international sur l'huile d'olive, conclu en 1955 à Genève sous l'égide des Nations unies