Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Comptes extérieurs: Le déficit commercial s’allège, les recettes voyages en forte chute


Rédigé par CHANNAJE le Mercredi 2 Juin 2021

Le déficit commercial s’allège de 4,2% à fin avril 2021, comparé à la même période un an plus tôt. Les recettes voyages accusent une forte baisse.



Comptes extérieurs: Le déficit commercial s’allège, les recettes voyages en forte chute
 L’Office des Changes vient de publier les statistiques des échanges extérieurs à fin avril 2021. Des indicateurs qui font état d’un accroissement de 22,3% des exportations par rapport à la même période de 2020. Sur les quatre premiers mois de 2021, elles totalisent 102.624 MDH, reflétant le bon comportement des expéditions de l’industrie automobile (+62,6%), des phosphates (+16,9%), du secteur du textile et cuir (+22,8%), de l’agriculture/ agroalimentaire (+3,2%), de l’Electronique et l’électricité (+33,9%) et des autres extractions minières (+53,9%).

Elles englobent, cependant, les contre-performances du secteur aéronautique (-10,8%).

Totalisant 165.391 MDH, les importations ont augmenté, pour leur part, à un rythme relativement plus soutenu : +10,7% ou +15.947MDH.

Les achats des produits finis de consommation (+7.845MDH), des demi-produits (+3.241MDH) et des biens d’équipement (+2.606MDH) sont en hausse, alors que les approvisionnements en produits énergétiques sont en légère baisse de 177MDH.

D’où un allègement du déficit commercial qui passe de 65.549MDH à 62.767MDH, en baisse de 4,2% ou de 2.782MDH. Le taux de couverture s’établit, à son tour, à 62%, enregistrant une amélioration de 5,9 points.

Pérformance des IDE

Par ailleurs, la balance des échanges de services affiche un excédent en baisse de 41,5%. Cette situation est tributaire à la baisse des exportations plus accentuée que celle des importations. En effet, les exportations atteignent 38.417MDH à fin avril 2021 contre 50.735MDH un an auparavant, soit -24,3%. En parallèle, les importations de services reculent de 7,1%. En détail, les voyages affichent un solde excédentaire en baisse de 74,2%.

Cette évolution est attribuable, principalement, au recul des recettes voyages de -65,7%, se situant à 6.444MDH à fin avril 2021 contre 18.779MDH une année auparavant. En parallèle, les dépenses voyages reculent de 39,5%.

Une performance est observée aussi au niveau du flux net des Investissements Directs Étrangers (IDE), puisqu’il qui a enregistré une hausse de 12%. Cette hausse vient après une année marquée par les effets du Covid-19, souligne l’Office des Changes, ajoutant que le niveau du flux net des IDE, à fin avril 2021, avoisine celui réalisé durant la même période au titre des années 2019 et 2018.

Le flux net des Investissements Directs Marocains à l’Etranger (IDME) apporte toutefois une mauvaise nouvelle, puisqu’il affiche une baisse de 200MDH par rapport à la même période de l’année 2020 : 1.591MDH à fin avril 2021 contre 1.791MDH à fin avril 2020.