L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Commerce extérieur : Des indicateurs encourageants d’une économie résiliente


Rédigé par Wolondouka SIDIBE Jeudi 10 Août 2023

C’est un rapport de 73 pages que vient de publier l’Office des Changes sur le commerce extérieur au titre de l’année 2022. Il relate ainsi les statistiques annuelles des importations et des exportations de marchandises sans oublier de faire le suivi de la conjoncture économique, de répondre aux besoins en informations exprimés par les pouvoirs publics, les organismes internationaux et les opérateurs économiques nationaux et étrangers.



« Les transactions commerciales du Maroc avec le reste du monde, durant l’année écoulée, ont progressé de 35,9% ou +308,1Mds DH pour atteindre une valeur de 1,166Mds DH contre 858Mds en 2021 ». C’est ce qui ressort du rapport annuel 2022 de l’Office des Changes, rendu public ce mercredi et accessible sur son site officiel. Pour l’institution, cette croissance est portée conjointement par les importations et les exportations.

S’agissant des premières, elles ont augmenté à un rythme plus rapide que les exportations. Elles progressent de 208,9Mds DH ou +39,5% en 2022 par rapport à 2021 et se chiffrent à 737,4Mds DH. Elles sont la résultante d’un contexte mondial caractérisé par des tensions géopolitiques croissantes, des difficultés au niveau des chaînes d’approvisionnement, une hausse des prix des matières premières et une forte inflation. Résultat : le volume du commerce mondial de marchandises progresse de 2,7% en 2022, rythme moins soutenu qu’en 2021, soit +9,4%.

Pour ce qui est des exportations, fait remarquer le document, elles ont augmenté de 99,3Mds DH ou +30,1%. En conséquence, le solde commercial se dégrade de 109,7Mds DH pour s’établir à 308,8Mds en 2022 contre 199,2Mds DH une année auparavant.

Ce rapport de 73 pages relate ainsi les statistiques annuelles des importations et des exportations de marchandises, explique l’Office. Il permet, en outre, de faire le suivi de la conjoncture économique, de répondre aux besoins en informations exprimés par les pouvoirs publics, les organismes internationaux et les opérateurs économiques nationaux et étrangers.

Pour revenir aux chiffres, il faut dire qu’en 2022, les importations de biens ont continué leur tendance haussière. Elles se sont établies à 737,4Mds DH contre 528,6Mds DH en 2021, soit un hausse de +208,9Mds ou +39,5%. Cette augmentation, lit-on dans le rapport, est due principalement à l’accroissement de la facture énergétique (+77,4Mds DH). En valeur, elle enregistre un niveau record de 153,2Mds DH contre 75,8Mds DH un an auparavant.
 
Approvisionnement en produits

Concernant les importations des demi-produits, elles atteignent 169,7Mds DH contre 115,9Mds DH, soit une hausse de 53,8Mds DH par rapport à l’année précédente, note l’Office. L’évolution des achats de ce groupe de produits a contribué à hauteur de 25,8% dans la hausse totale des importations effectuées au titre de l’année 2022, soutient le document.

S’agissant des approvisionnements en produits bruts, souligne le rapport, ils affichent un accroissement de 14,7Mds DH contre +10,1Mds DH en 2021, lié principalement à la hausse constante des prix d’importation du soufre brut et raffiné (2.996DH/T contre 1.599 DH /T en 2021).

Pour leur part, relève l’Office, les exportations exprimées FAB se chiffrent à 428,6Mds DH contre 329,4Mds DH l’année précédente, enregistrant ainsi une hausse de 30,1% ou +99,2Mds DH. Selon le rapport, la croissance des exportations est principalement attribuée à l'augmentation significative des ventes de demi-produits, elles atteignent 125Mds DH en 2022, soit une hausse de 34,2Mds DH ou +37,6%. Parmi les composantes de ce groupe de produits ayant contribué à cette progression, figurent les engrais naturels et chimiques (+27,8Mds DH) et l’acide phosphorique (+3Mds DH).

Les exportations de produits finis de consommation s’établissent à 123,2Mds DH, en hausse de 29,5Mds DH par rapport à l’année 2021, tirées par les ventes des voitures de tourisme (+15,2Mds DH) et des vêtements confectionnés (+5Mds DH). Les expéditions de ce groupe de produits contribuent à hauteur de 29,8% à l’accroissement des exportations totales réalisées en 2022.

Parallèlement, les exportations de produits finis d'équipement s’accélèrent en 2022 enregistrant une augmentation de 14,4Mds DH contre +2,4 Mds DH en 2021. Les fils, câbles et autres conducteurs isolés pour l'électricité et les parties d'avions et d'autres véhicules aériens ou spatiaux présentent les plus fortes évolutions (+8,8Mds DH, +3,7Mds DH respectivement).

De même, font remarquer les rédacteurs du document, les exportations des produits alimentaires sont marquées par une hausse particulière enregistrée au niveau des ventes de tomates fraîches (+2,7Mds DH) sous l’effet combiné de la hausse des prix et des quantités exportées. En 2022, ce groupe de produits réalise un chiffre d’affaires total de 75,2Mds DH contre 63Mds DH un an auparavant, soit une évolution de 12,2Mds DH.
 
Commerce avec les autres continents

Au niveau des différents continents, le rapport indique qu’avec l’Afrique, la balance commerciale marque un excédent commercial en double. Il est passé à 13,3Mds DH contre 6,2Mds DH en 2021), la France (+10,4% ou +2,2Mds DH), de l’Italie (+16,7% ou +2,3Mds DH) et de l’Allemagne (+13,4% ou +1,8Md DH). Quant à l’accord avec les Etats-Unis, il se classe en deuxième position devançant ainsi l’accord de la Turquie. Il représente 15,2% du total des importations effectuées dans le cadre des accords de libre-échange.

De même, le solde commercial se dégrade également avec l’Amérique (-35,2Mds DH). Il affiche un déficit de 58Mds DH contre 22,8Mds DH l’année précédente imputable principalement au creusement du déficit vis-à-vis des Etats-Unis, du Trinité-et-Tobago et de l’Argentine. L’excédent enregistré vis-à-vis du Brésil a également baissé en 2022 de 6,5Mds DH.

Pour leur part, les échanges avec l’Europe se chiffrent à 685,8Mds DH en 2022 contre 543,8Mds DH, soit une augmentation de 26,1% ou +141,9Mds DH. Cependant, le poids de ces échanges dans le total des échanges du Maroc baisse, passant de 63,4% en 2021 à 58,8% en 2022. Par pays, les échanges sont effectués principalement avec l’Espagne (27,4%), la France (23,1%), l’Italie (7,7%), la Turquie (7,2%) et l’Allemagne (6,4%). Les transactions avec ces pays progressent respectivement de 22,3%, 29,1%, 28,9%, 30,3% et 33,3%, relève le rapport.

Enfin, concernant les échanges du Maroc avec l’Asie, ils enregistrent une progression de 59% ou +95,7Mds DH en 2022, indique le rapport. Leur part dans le total des échanges passe de 18,9% en 2021 à 22,1% en 2022. La Chine se positionne toujours en tête de « nos partenaires asiatiques avec une part de 30% en 2022, toutefois en baisse par rapport à 2021 (40,2%) », explique l’Office. Les échanges commerciaux avec la Chine poursuivent leur progression, et ce, pour la onzième année consécutive. Avec une valeur de 77,4Mds DH en 2022, ils affichent une hausse de 18,7% ou +12,2Mds DH par rapport à 2021.

 
Wolondouka SIDIBE

Commerce extérieur

Les principaux secteurs ont vu leurs exportations augmenter en 2022. C’est le cas des phosphates et dérivés dont les exportations progressent de 43,9% ou +35,2Mds DH pour atteindre 115,5Mds DH en 2022, et deviennent le premier secteur exportateur devançant le secteur automobile. Ces exportations contribuent à hauteur d’un tiers (+35,5%) à la hausse des exportations globales. Les ventes à l’étranger du secteur de l’automobile affichent une hausse de 27,6Mds DH ou +33% en 2022 par rapport à 2021. Les exportations de l’écosystème construction (+15,7Mds DH ou +40%) et de l’écosystème câblage (+7,3Mds DH ou +28,9%) sont à l’origine de cette hausse. Les exportations du secteur « Agriculture et agro-alimentaire » évoluent également à la hausse. Elles enregistrent une augmentation de 19,1% ou +13,3Mds DH imputable principalement à la progression des ventes de l’industrie alimentaire (+19,8%) et de l’agriculture, sylviculture, chasse (+17,9%). Le secteur textile voit aussi ses exportations croître : +20,7% ou +7,6Mds DH en 2022. Cette évolution est liée essentiellement à la hausse des exportations des vêtements confectionnés (+5Mds DH).



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 20:09 Mairie de Rabat: Asmaa Ghlalou démissione







🔴 Top News