Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Comité central de l’Istiqlal : Hommage à la résilience marocaine et appel à une sortie réussie de la crise


le Mardi 30 Juin 2020

Le Comité central du Parti de l’Istiqlal a tenu, à distance, sa sixième session ordinaire, samedi 27 juin 2020, sous la présidence du Secrétaire Général, M. Nizar Baraka.



Comité central de l’Istiqlal : Hommage à la résilience marocaine et appel à une sortie réussie de la crise
La réunion a commencé par la lecture de la Fatiha en recueillement sur l’âme de feu Hassan Cherkaoui, directeur du Siège central du parti, et de tous les militants décédés entre les deux sessions du Comité central, ainsi que des citoyens décédés des suites de la pandémie du Covid-19.Ensuite, le SG a fait un exposé politique dans lequel il a traité de la situation politique, économique et sociale à la lumière des répercussions de la pandémie, et a présenté la vision du parti pour sortir de la crise et surmonter les échecs et les dysfonctionnements mis en évidence par la pandémie, et ainsi réaliser une reprise économique socialement et écologiquement responsable à même de protéger les acquis et construire conjointement un avenir prometteur dans notre pays.

La session s’est également distinguée par les présentations faites par les présidents respectivement de la commission des Affaires économiques et sociales, de la commission de la Parité et de l’Egalité des chances, et de la commission des Marocains résidant à l’étranger.

L’évaluation de la politique du gouvernement en matière de gestion de l’état d’urgence sanitaire, l’examen des développements politiques dans notre pays, et les débats qui ont suivi ont été couronnés par un communiqué final dont ci-après les principaux extraits :

Hommage aux Marocains pour leur résilience

Saluant la teneur de l’exposé politique du SG qui a mis en exergue sa perspicacité et sa vision claire et réaliste de la situation dans le pays, les divers échecs essuyés par le gouvernement, notamment en matière de communication, et sa confusion dans la gestion des décisions et des mesures qu’il a lui-même prises pour faire face aux répercussions de la pandémie, le Comité central a exprimé sa haute considération à l’égard des décisions sages et perspicaces de SM le Roi Mohammed VI, et l’approche globale et audacieuse que le Souverain a adoptée pour faire face à la pandémie, laquelle est fondée sur les valeurs d’unité, de solidarité, d’adhésion à la dimension humaine et donnant priorité à la protection des citoyens, ce qui a permis à notre pays de maîtriser la situation épidémique enregistrant un minimum de pertes. Il a également rendu hommage à toutes les personnes qui ont consenti des efforts dans l’exercice de leur fonction pour faire face à la pandémie. De même qu’il a salué le grand dynamisme dont le parti a fait montre sur le terrain, par le cadrage, la solidarité et la sensibilisation des citoyens, et pour sa large implication dans l’effort national de lutte contre l’épidémie. À cette occasion, il a exprimé sa fierté à l’égard des différentes composantes du parti pour leurs efforts sincères dans le domaine de l’aide sociale, solidaire et humanitaire au service de la patrie, de même qu’à l’égard des citoyens qui ont fait preuve de sens de responsabilité et d’esprit patriotique élevé.

Le choix de la démocratie est incontournable

Le Comité central a souligné, ensuite, la nécessité d’adhérer à l’option démocratique comme l’un des principes constitutionnels, et au mécanisme électoral comme élément de base pour gagner la légitimité populaire dans la gestion des affaires publiques et garantir la régularité du processus électoral, qui est devenu un acquis politique et constitutionnel. En outre, il appelle le gouvernement à octroyer à la langue amazighe le statut constitutionnel qui lui revient en tant que langue officielle du pays et à accélérer son inclusion dans la rédaction des documents administratifs officiels et à son insertion dans la vie publique.

Préserver la souveraineté de la décision économique 

Parallèlement, le Comité central exige du gouvernement de limiter ses choix libéraux excessifs et de reformuler les rôles de l’État, en particulier dans les domaines de l’éducation et de la santé, et à fournir des services publics de qualité aux citoyens de manière équitable et juste, à lancer une nouvelle stratégie dans le domaine de la recherche scientifique et de l’innovation, et à s’engager dans l’économie du savoir et l’économie numérique. Il appelle à renforcer la souveraineté nationale en assurant la sécurité alimentaire, la sécurité de l’eau et la sécurité énergétique, et en fournissant un financement stratégique pour les secteurs de base de notre pays, ainsi qu’en maintenant la souveraineté de la décision économique et en assurant le renforcement des produits marocains, notamment par l’orientation des marchés publics et l’encouragement à consommer marocain.

Dans cet élan, le Comité central salue la teneur du mémorandum du parti adressé au Chef du gouvernement à dessein de sortie réussie de la crise et de parvenir à une reprise économique socialement et écologiquement responsable, en rupture avec les politiques qui ont montré leur échec, creusé les écarts sociaux et spatiaux et engendré la frustration et l’indignation chez les citoyens, en particulier chez les jeunes.

Freiner la détérioration de la situation sociale

Le Comité central appelle le gouvernement à assumer ses responsabilités et d’arrêter la détérioration de la situation sociale dans notre pays et la baisse du pouvoir d’achat des citoyens, et l’adoption d’un plan pour protéger les citoyens de la pauvreté et parer au déclin de la classe moyenne. Il l’appelle également à adopter le minimum vital pour une vie décente de toutes les familles pauvres et de généraliser la protection sociale, réformer le système de retraite et fournir un salaire minimum vieillesse pour les personnes âgées, lancer une stratégie pour sauver des milliers de citoyens du chômage, sauver les petites et moyennes entreprises de la faillite, et élaborer un plan d’urgence pour faire progresser les secteurs touchés par la pandémie.

Assurer le développement rural et lutter contre la sécheresse

Mettant en garde contre la détérioration des conditions sociales et de vie dans le monde rural, le Comité central appelle le gouvernement à accélérer l’adoption d’un programme volontariste afin de réduire les écarts spatiaux et de faire progresser le monde rural et les zones montagneuses et frontalières, ainsi qu’il préconise le lancement d’ateliers de développement local dans le cadre d’un programme entre l’État et les organismes et groupes locaux. De même, il appelle à établir un plan d’urgence pour la gestion de l’eau et à faire face aux effets de la sécheresse, et à sauver des milliers de citoyennes et de citoyens de la soif.

Le Comité central appelle le gouvernement à adopter des plans pour soutenir les enfants et les femmes, leur épargner les répercussions négatives de la pandémie, les souffrances psychologiques et sociales, et mettre un terme à la violence à l’encontre des femmes, laquelle a pris de grandes proportions en cette situation de pandémie.

Il appelle, par ailleurs, à adopter une approche positive à l’égard des Marocains dans le monde, et à œuvrer pour accélérer le rythme de leur retour dans le pays dans les meilleures conditions, et pour accélérer la solution du problème des Marocains souhaitant retourner dans les pays d’accueil.

Condamnation des tentatives d’atteinte à la notoriété du Maroc

Le Comité central condamne fermement toutes les tentatives désespérées de certaines mauvaises volontés de nuire à la réputation de notre pays, lesquelles font une propagande mensongère trahissant sa haine inavouée. A ce propos, il salue le sens patriotique élevé des citoyens qui affrontent volontairement ces actes odieux venant de l’étranger.

Enfin, le Comité central condamne fermement les tentatives de l’entité usurpatrice israélienne de mettre en œuvre un plan d’annexion de terres de la Cisjordanie et de la vallée du Jourdain à Israël, et appelle le monde libre à faire face à ce plan sioniste qui détruira définitivement le processus de paix, sapera la solution à deux États et plongera toute la région du Moyen-Orient dans une nouvelle génération de conflits et des guerres. Il déclare également sa solidarité absolue avec le peuple palestinien frère et son soutien à son droit légitime de créer un État palestinien indépendant et uni avec sa capitale, Al-Qods.