Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Classement : La qualité de vie numérique au Maroc n’est pas ravissante !


Rédigé par Nabil LAAROUSSI le Jeudi 20 Août 2020

Selon le DQL Index 2020, mené par l’entreprise de protection de la vie privée Surfshark, le Maroc se classe au 70ème rang mondial en termes de qualité de vie numérique.



Classement : La qualité de vie numérique au Maroc n’est pas ravissante !
L’indice de qualité de vie numérique (DQL) est publié chaque année sur la base d’une recherche menée par l’entreprise de protection de la vie privée Surfshark. Les chercheurs mesurent la qualité et l’accessibilité d’Internet, la sécurité électronique, ainsi que les services gouvernementaux en ligne et l’infrastructure électronique. 

L’édition de cette année de la recherche DQL a couvert 81% de la population mondiale, soit 6,3 milliards de personnes dans 85 pays, et a mis le Danemark en tête du classement mondial.

Cette année, les pays scandinaves présentent la meilleure offre de bien-être numérique au monde. En Amérique, le Canada se démarque comme le pays offrant la meilleure qualité de vie numérique, tandis que le Japon occupe la première place en Asie. Parmi les pays d’Afrique, les citoyens d’Afrique du Sud jouissent de la plus haute qualité de vie numérique, alors que la Nouvelle-Zélande est en tête en Océanie, surpassant l’Australie dans divers domaines numériques.

Les chercheurs ont découvert que la meilleure qualité Internet au monde se trouve à Singapour, suivie de la Suède et des Pays-Bas. Le Royaume-Uni, la France et la Lituanie se distinguent dans le monde par leur niveau de sécurité électronique, tandis que Singapour, le Royaume-Uni et les États-Unis sont en tête dans l’avancement des services de gouvernance électronique.

Le dernier pilier, qui examine les pays en fonction du niveau de développement de l’infrastructure électronique, classe les Émirats arabes unis, la Suède et le Danemark en tant que leaders mondiaux.

L’étude a également mis l’accent sur l’impact significatif qu’a eu l’épidémie de la Covid-19 sur la stabilité d’Internet. 49 pays sur 85 ont connu des baisses de la vitesse du mobile et 44 de la vitesse du haut débit en raison du paramètre WFH.

Le Maroc au 3ème rang africain, 70ème mondial 

Parmi tous les pays africains, analysés dans la recherche DQL, le Maroc arrive 3ème. Il surpasse le Kenya, le Nigeria et l’Algérie, mais est en retard comparé à l’Afrique du Sud et la Tunisie dans le classement DQL. 

En matière de sécurité électronique, le Maroc est à la 63ème position, il se classe plus haut que les Émirats arabes unis, la BosnieHerzégovine, le Brésil et d’autres. L’étude révèle que le Royaume occupe la 71ème place en termes de qualité d’Internet et d’accessibilité et dispose d’un internet plus abordable et de meilleure qualité que son voisin l’Algérie.

Notons bien que la numérisation de l’administration est le domaine qui a le plus besoin d’être amélioré au Maroc. Un domaine où le Royaume est classé 72ème parmi les 85 pays analysés.

Nabil LAAROUSSI 

  


Dans la même rubrique :
< >