L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Chute des exportations de services espagnoles vers le Maroc entre 2019 et 2021


Rédigé par Mohamed Elkorri le Vendredi 23 Septembre 2022

L'ICEX Espagne a publié un rapport "Spain-Maroc Bilateral Trade in Services", faisant état d'une baisse palpable des exportations espagnoles de services à destination du Maroc de 2019 à 2021. Une chute causé essentiellement par le recul du tourisme durant la période en question. Détails.



Chute des exportations de services espagnoles vers le Maroc entre 2019 et 2021

Selon le rapport, les exportations en matière de services de l'Espagne vers le Maroc ont diminué de 29,3% en 2021, en passant de 1.263 millions d'euros en 2019 à 892 millions. Cette baisse est  due essentiellement à la chute de l'activité touristique, fait savoir la même source.

Du côté marocain, les exportations liés au secteur tertiaire ont subi également une tendance baissière, cette baisse est estimée à 26,5%, soit à 634 millions d'euros. 

Alors qu'en 2019 le tourisme représentait 61,7% de la valeur des exportations, le secteur occupe une place moins conséquente, en étant relégué à la troisième place (23,2%) après les transports (33,8%) et les services aux entreprises (31%). Quant aux entreprises espagnoles exportant vers le Maroc, leur nombre a presque doublé puisqu’il est passé de 1 758 en 2019 à 2 940 en 2021, tandis que l'effectif des  sociétés importatrices est passé de 1.208 à 1.566, dissèque le rapport.

Au terme de cette période 2019-2021, les dépenses touristiques des Marocains en Espagne, sont passées de 780 à 206 millions, et des Espagnols au Maroc, qui sont également passés de 620 à 297 millions.

Pour ce qui est les opportunités d'affaires espagnoles au Maroc, le rapport liste principalement le transport de fret maritime et terrestre, les projets d'infrastructures d'eau et ceux destinés aux équipements énergitique.

Concernant le tourisme de loisirs et de plage, concentré sur la Costa del Sol, le diagnostic nouvellement publié conclut que cette niche demeure intéressante en raison de la dépense moyenne élevée par touriste, ainsi que de l’impact du "tourisme éducatif et d'affaires".








🔴 Top News










 
Other