L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






International

Chine : Passe d’arme entre Pékin et Washington sur Taipeh


Rédigé par L'Opinion le Dimanche 12 Juin 2022

La Chine se "battra jusqu'au bout" contre l’indépendance de Taïwan, au moment où les USA maintiendront leur "présence active dans la région Indo-pacifique" aux côtés de leurs partenaires.



La Chine va se "battre jusqu'au bout" pour empêcher Taïwan de déclarer son indépendance, a déclaré dimanche le ministre chinois de la Défense, au moment où les tensions croissent entre Pékin et Washington au sujet du sort de l'île.

"Nous allons nous battre à tout prix et nous allons nous battre jusqu'au bout. C'est le seul choix possible pour la Chine", a dit Wei Fenghe lors du forum de sécurité "Dialogue de Shangri-La" à Singapour.

"Ceux qui poursuivent l'indépendance de Taïwan dans le but de diviser la Chine n'arriveront certainement pas à leurs fins", a-t-il déclaré. "Personne ne devrait jamais sous-estimer la détermination et la capacité des forces armées chinoises à sauvegarder son intégrité territoriale".

Son discours est intervenu au lendemain des déclarations du ministre américain de la Défense, Lloyd Austin, dénonçant l'activité militaire "provocatrice et déstabilisante" de Pékin près de Taïwan.

La Chine estime que cette île de 24 millions d'habitants, démocratique et autonome, est l'une de ses provinces historiques, même si elle ne la contrôle pas, et a accru la pression contre Taipei ces dernières années, menant par exemple des campagnes d'incursions dans la zone de défense aérienne de Taïwan.

Ces actions ont accru les tensions avec les Etats-Unis, alors qu'elles sont déjà vives sur de nombreux autres plans.

Washington aux côtés de ses amis

Pour sa part, le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a déclaré, samedi, que les Etats-Unis se tiendront aux côtés de leurs amis à un moment où la Chine adopte une "approche plus coercitive et agressive à l'égard de ses revendications territoriales".

Dans des déclarations lors du Dialogue Shangri-La Security à Singapour, Austin a déclaré que la Chine "adopte une approche plus coercitive et agressive à l'égard de ses revendications territoriales. En mer de Chine orientale, l'expansion de la flotte de pêche a accru les tensions avec ses voisins".

Le secrétaire à la Défense a ajouté que la Chine " utilise dans la mer de Chine méridionale des avant-postes coloniaux sur des îles artificielles pleines d'armes avancées pour renforcer ses revendications maritimes illégales".

Il a ajouté que Pékin continue de "durcir sa position tout au long de la frontière qu'il partage avec l'Inde".
"Les nations de l'Indo-Pacifique ne doivent pas affronter l'intimidation politique, ou la coercition économique ou le harcèlement de la part des milices maritimes", a souligné Austin.

Il a expliqué que les Etats-Unis "maintiendront (leur) présence active dans la région Indo-pacifique" aux côtés de leurs partenaires.

Commentant les tensions entre Pékin et Taïwan, le secrétaire américain à la Défense a souligné que les États-Unis restaient fermement attachés à la politique à long terme d'une seule Chine.