Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Casablanca-Settat : Les autorités préparent la relance économique


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 28 Août 2020

Le Comité Régional de Veille Economique de la Région de Casablanca-Settat a tenu le mercredi 26 Août 2020 sa troisième réunion afin de présenter les recommandations issues de la concertation générale lancée et orchestrée par le CRI.



Casablanca-Settat : Les autorités préparent la relance économique
Cette  réunion a été présidée par le Wali de la région Monsieur Said AHMIDOUCH, en présence de M. BAKKOURY, Président du Conseil de la région.

Dans le cadre de ces concertations, le centre régional d’investissement (CRI) a  pu  mobiliser plus de 120 organismes à savoir CGEM, fédérations, confédérations sectorielles et associations professionnelles, chambres professionnelles, Bourse, place financière, banques, Provinces et Préfectures, universités, collectivités territoriales, Sociétés de développement local, délégations ministérielles, organismes publics, écosystème entrepreneurial, grands comptes, entrepreneurs et artistes.

Ainsi, huit groupes de travail sectoriels ont été constitués dans l’objectif de débattre et d’apporter des idées, des projets et des recommandations à même de permettre la reprise de l’activité des secteurs les plus impactés, à savoir le tourisme, l’industrie, l’artisanat et l’économie sociale et solidaire, les industries créatives et culturelles, le commerce, l’agriculture et la pêche, le BTP et le climat des affaires.  Le CRI est chargé d’assurer la coordination entre ces groupes.

365 recommandations ont été élaborées suite à  la démarche de concertation et d’échange avec l’ensemble des opérateurs locaux, elles concernent principalement les volets de financement, fiscalité, foncier, accompagnement, digitalisation et facilitation administrative, formation, promotion et marketing territorial, développement durable et inclusif et bien d‘autres.

Certaines recommandations  seront remontées au Comité national de Veille économique et d’autres seront portées par les acteurs de la région, dans l’optique de mettre en place une feuille de route et un plan d’actions  au niveau régional permettant l’amorçage d’une relance économique régionale.

À cet effet, les huit groupes de travail qui sont présidés chacun par un chef de file qui est le représentant régional du département ministériel en charge du secteur concerné, se chargeront de pousser la réflexion et de classer parmi les 365 recommandations recueillies, celles à caractère conjoncturel, celles à caractère prioritaire et celles nécessitant des préalables, tout en identifiant les mesures à déployer  sur le court, le moyen et le long terme.

  


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 09:16 ONU/Guerguerat : un nouveau coup dur pour le Polisario