Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Casablanca : La corniche de Dar Bouazza fera peau neuve


Rédigé par Siham MDIJI le Dimanche 10 Octobre 2021

Après moult aménagements réalisés sur les corniches de la métropole, Casa Aménagement vient de lancer un appel d’offres pour la réhabilitation de celle de Dar Bouazza.



Dans le but de faire de Casablanca un espace de vie, de prospérité et de divertissement, la Société de Développement Local (SDL), ayant été à l’origine de la réhabilitation de plusieurs édifices historiques de la métropole, vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux d’aménagement de la corniche de Dar Bouazza qui s’étaleront sur 7,2 km. D’une enveloppe budgétaire d’au moins 43 millions de dirhams (MDH), ces derniers ne dureront pas moins de 18 mois, peut-on lire sur le site de Casa Aménagement, ajoutant que l’ouverture des plis est prévue pour le 26 octobre prochain.

Vers un nouveau visage

Le chantier concerne des travaux de voirie et d’assainissement, de revêtement de bâtiments, et d’éclairage public, la mise en place d’espaces de jeu pour enfants et des zones de sport en plein air, la conception de mobiliers urbains pour permettre aux citoyens de reconquérir l’espace public, l’aménagement d’une promenade maritime, de places réservées aux food-trucks, aux commerçants et aux kiosques.

Lancé en étroite collaboration avec les autorités de cette commune urbaine, située sur le territoire de la province de Nouaceur, ce projet a pour vocation la valorisation du littoral allant jusqu’à la ville de Mohammedia. Il fait partie intégrante des différents projets prévue par la SDL dans le cadre du Plan de développement du Grand Casablanca 2015-2020 (PDGC), en témoigne les travaux de la corniche de Mohammedia qui sont en cours de réalisation, de ceux au niveau de la Mosquée Hassan II ou de Aïn Diab, etc.

Pour une transformation métropolitaine

Par ailleurs, le PDGC vise l’amélioration des conditions de la qualité de vie des habitants, le renforcement de la mobilité au niveau de la région, la promotion de l’attractivité économique et l’amélioration du climat des affaires, pour faire de la métropole un hub financier à la fois à l’échelle régionale, continentale et internationale.

Le programme est axé sur une démarche participative autour de 4 principes méthodologiques, à savoir la gestion intégrée pour la réalisation des projets en conformité avec une feuille de route approuvée, l’engagement collectif pour relever le défi du plan de développement, le diagnostic commun et la présentation de solution pour y remédier et l’aspiration commune reflétant la volonté partagée de tous les acteurs.

Outre cela, le PDGC s’appuie également sur 4 leviers de développement qui consiste en la mise en oeuvre d’organes de bonne gouvernance de ce territoire, l’adoption d’outils et de règles d’une gestion moderne et efficiente, la recherche de financements innovants et adaptés aux enjeux, et enfin l’élaboration d’un Marketing territorial efficace pour renforcer l’attractivité de la destination casablancaise.

Siham MDIJI



Un Plan de Développement 2015-2020 pour le Grand-Casablanca

Présenté en septembre 2014 devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Plan de développement du Grand-Casablanca 2015-2020 se décline en 4 pôles stratégiques pour consolider une vision aspirationnelle commune et partagée par tous et qui met le citoyen et l’entreprise au coeur de ses priorités. Il s’agit du pôle cadre de vie, du pôle plateforme, du pôle animation et du pôle excellence économique.

Les objectifs stratégiques de développement aspirent à réconcilier les habitants avec leur ville, à optimiser la mobilité des habitants et des visiteurs en termes de temps, de coût et de qualité, et à développer une offre de divertissement riche et différenciée.