Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Campagne de vaccination : Quid des employés des collectivités territoriales ?


Rédigé par Anass Machloukh le Mardi 9 Février 2021

Alors que les fonctionnaires de première ligne sont les premiers à bénéficier du vaccin aux côtés des personnes âgées, les employés communaux restent dans l’expectative. Une situation jugée incommode par le groupe istiqlalien à la Chambre des représentants qui exige leur intégration immédiate dans la liste des personnes prioritaires.




Au moment où la campagne de vaccination progresse, les fonctionnaires de première ligne tels que les forces de l’ordre, le personnel médical et éducatif reçoivent leurs premières doses du vaccin, les employés des communes en restent privés bien qu’ils soient en contact direct avec les citoyens. Cette question devient de plus en plus prégnante, le groupe istiqlalien « Pour l’Unité et l’Egalitarisme » à la Chambre des représentants s’en est aussitôt saisi pour interpeller le gouvernement sur les raisons de la non figuration des employés communaux sur les listes des catégories prioritaires.

Dans une correspondance, signée le 9 février, le député istiqlalien Moulay Hamdi Ould Rchid a interpellé le ministre la Santé Khalid Ait Taleb sur le sort des employés des collectivités territoriales, appelant à leur donner accès à la vaccination à l’instar des autres fonctionnaires de première ligne. Le député istiqlalien a rappelé que les employés communaux ont fourni des efforts extraordinaires tout au long de la période de la pandémie, en étant engagés auprès des citoyens dans les bureaux de l’état civil, de la légalisation des documents, et tous les autres services administratifs. De l’autre côté, le personnel communal a fait un double effort en prenant part aux opérations d’aménagement et de désinfection des espaces publics, des lieux d’isolement des personnes contaminées au covid-19, ainsi qu’à l’enterrement des personnes décédées, lit-on dans la correspondance.

Il serait donc judicieux, du point de vue de Hamdi Ould Rchid, de permettre aux employés en question de bénéficier de la campagne de vaccination dans les plus brefs délais, afin de les protéger, eux et leurs familles. Le député istiqlalien a ainsi interrogé le ministre de la Santé sur les mesures prises dans ce sens.

Rappelons que 615.181 personnes ont reçu leur première dose depuis le début de la campagne, dont 65.032 bénéficiaires ce mardi. Le Maroc entend immuniser 25 millions de personnes à la fin du mois de mai, soit 80% de la population.