Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

COVID-19: l'OMS déclare Plus de 100 milliards de dollars seront nécessaires pour garantir l'accès aux vaccins


Rédigé par Salima Hafid le Lundi 10 Août 2020

Plus de 100 milliards de dollars seront nécessaires pour garantir l'accès de tous les citoyens du monde à des vaccins contre la COVID-19, entre autres outils de lutte contre la pandémie, a affirmé lundi le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).



S'exprimant lors d’une visioconférence diffusée depuis Genève (Suisse), le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a affirmé : « Cela semble être une grosse somme d'argent, et ça l'est. Mais elle est relativement faible en comparaison avec les 10.000 milliards de dollars qui ont déjà été investis à ce jour par les pays du G20 pour donner un coup de pouce fiscal afin de gérer les conséquences de la pandémie de COVID-19 ».

Par ailleurs, il a déclaré aux journalistes que les trois prochains mois offriraient une fenêtre d'opportunités essentielle pour faire progresser le travail de l'Accélérateur ACT, une collaboration mondiale soutenue par l'OMS qui vise à accélérer le développement, la production et l'accès équitable aux tests de dépistage du COVID-19, aux traitements et aux vaccins. Cependant, il a averti que pour exploiter cette fenêtre, "nous devons fondamentalement faire évoluer la manière dont nous finançons l'Accélérateur ACT et donner la priorité à l'usage de nouveaux outils".

Selon le chef de l'OMS, il existe un grand écart mondial entre l'ambition de l'Accélérateur ACT et le montant des financements promis. "Nous ne sommes qu'à 10% des milliards nécessaires pour concrétiser la promesse de l'Accélérateur ACT", a-t-il déploré.

Faisant observer que le nombre de cas de COVID-19 enregistrés atteindrait cette semaine les 20 millions avec 750.000 décès, il a souligné que "derrière ces statistiques, il y a beaucoup de douleur et de souffrance". Il a été rappelé par le chef de l’OMS que "les dirigeants doivent agir davantage et les citoyens doivent respecter les nouvelles mesures".
 
 

  


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 24 Novembre 2020 - 22:34 Etats-Unis : Enfin, Trump jette l’éponge