Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

CGEM/Export : Plus de 50% des entreprises entrevoient une reprise en 2021


Rédigé par La rédaction le Samedi 25 Juillet 2020

La Confédération générale des entreprises au Maroc (CGEM) a annoncé, vendredi soir, la publication des résultats de la 2ème édition de l’enquête de son Baromètre des impacts de la pandémie du coronavirus sur les entreprises marocaines. Il ressort de l’analyse préliminaire de cette enquête que les entreprises exportatrices sont de moins en moins optimistes sur la reprise d'activité durant le second semestre 2020.



CGEM/Export : Plus de 50% des entreprises entrevoient une reprise en 2021
En l'absence de visibilité pour 2020, la majorité des entreprises exportatrices répondantes à l’enquête de la CGEM (57,8%) entrevoit une reprise en 2021, contre 36,9% courant 2ème semestre 2020. La reprise du chiffre d'affaires des exportateurs est, quant à elle, similaire à la tendance globale. Les exportateurs sont un peu moins pessimistes que l'ensemble des entreprises répondantes.

S’agissant du délai moyen de paiement supplémentaire, tous secteurs confondus, a augmenté à 52 jours, ressort-il de l’enquête. Cette hausse a impacté la liquidité et la solvabilité des entreprises. Le patronat souligne également que 19,7% des entreprises sondées s'attendent à une augmentation de plus de 90 jours, 9,4% de 90 jours, 15,6% de 60 jours, 12,1% de 45 jours, 14,8% de 30 jours, alors que 27,3% des entreprises ont déclaré que les délais de paiement vont se maintenir.

La dégradation des délais de paiement est variable selon les secteurs. L'enseignement a atteint 72 jours, les industries culturelle et créative (66 jours), le bâtiment et travaux publics (BTP) et l'immobilier (58), le commerce (58), le transport et entreposage (56), le tourisme et restauration (54), l'artisanat (52), l'agriculture, sylviculture et pêche (50), les services (50), la santé (49) et les industries manufacturières et extractives (45), précise la même source.

Rappelons qu’après une première édition, qui a permis de sonder 1.876 entreprises, cette deuxième édition du Baromètre a connu la participation de 3.304 entreprises -dont 88,7% de très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) et 28,3% opérant à l'export- employant 494.164 salariés. Ladite enquête s'est appuyée sur les mêmes questions que la précédente afin de comparer les projections et de mesurer l'évolution des répercussions de la crise sur l'activité économique. Le découpage sectoriel adopté, quant à lui, respecte la Nomenclature Marocaine des Activités du Haut Commissariat au Plan (HCP).
 

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:09 PLF 2021 : les cinq piliers recommandés par la CGEM

Vendredi 25 Septembre 2020 - 19:02 Les R’batis s’indignent des grèves des "mo9ata3a"