Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Bourita affirme l'engagement du Maroc au Sahel


Rédigé par Kawtar Chaat le Dimanche 4 Juillet 2021

Le Maroc, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, a assuré qu'il restera « actif » pour contribuer à « la stabilisation » de la région du Sahel.



A la suite d'une rencontre diplomatique tenue ce vendredi avec le Haut représentant de l'Union africaine (UA), le ministre des Affaires étrangères Bourita a cimenté l'engagement du Maroc en faveur du développement de la région du Sahel.

Tout en exprimant "un soutien total" à la récente nomination de Sidikou en tant que représentant du Mali et du Sahel par l'UA, le ministre a souligné l'expérience de Sidikou. Bourita a rappelé que le Sahel est une région avec laquelle le Royaume partage une histoire commune et des liens humains forts.

Lors de son discours, Bourita a regretté « l'approche simpliste » actuellement mise en œuvre dans la région, qu'il a jugée « vouée à l'échec ». Il a imploré « la communauté internationale et l'UA d'actualiser cette approche » pour s'adapter à la réalité actuelle dans la région. Le Sahel est une région d'Afrique de plus en plus instable et est devenu un vivier notoire pour des groupes tels qu'Al-Qaïda au Maghreb islamique, Boko Haram et les affiliés de l'État islamique en Afrique de l'Ouest.

En effet, le soutien marocain est plus que jamais nécessaire avec le retrait des troupes françaises de la région, après sept années de combats intenses qui ont eu un effet minime sur la croissance explosive des groupes radicaux dans la région.

Le ministre a, par ailleurs, souligné  que la dernière décennie a été marquée par une prolifération des initiatives, une mobilisation de ressources et une multiplication d’événements diplomatiques avec peu de résultats. Ajoutant qu’il est essentiel  aussi bien pour la communauté internationale que pour l’UA de mettre à jour cette approche et de l’adapter aux nouvelles contraintes et réalités de la région, tout en tirant les enseignements nécessaires des expériences antérieures.

Bourita a conclu sa déclaration en évoquant les relations diplomatiques entre le Maroc et chacun des pays du Sahel, qu'il a qualifiées de « liens bilatéraux forts et importants ». Il a également promis l'engagement du Maroc à continuer de s'impliquer dans les efforts internationaux pour ramener la stabilité dans la région.