Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Botola Pro / D1 : Il a enfoncé Khouribga, propulsé le Raja, donné de l’espoir à la RSB et compliqué la tâche du Wydad


Rédigé par A. KITABRI le Samedi 10 Octobre 2020

Hassan Saroukh (OCK) a fait la pluie et le beau temps



Botola Pro / D1 : Il a enfoncé Khouribga, propulsé le Raja, donné de l’espoir à la RSB et compliqué la tâche du Wydad
« Assaroukh » entre dans l’Histoire du football national !
La fusée Hassan, en arabe « Assaroukh Hassan », a lancé deux moteurs, sans avoir recours à aucune combustion, le moteur OCK et le moteur Raja vers deux «espaces» diamétralement opposés. Un tel double lancer donne une dimension exceptionnelle et phénoménale au degré de la force et la puissance fonctionnelle de la fusée Hassan, autrement dit Saroukh Hassan.

 Un penalty raté multifonctionnel ! L’OCK vers la D2 et le Raja vers le titre !
La fusée Hassan (Assaroukh Hassan) a catapulté l’OCK vers le cosmos de la deuxième division et le Raja vers celui du titre 2019/2020. Un seul penalty raté a donc été suffisant pour placer l’OCK et le Raja en orbite avant de toucher l’objectif ce week-end.  

L’OCK déjà sûr, le Raja encore incertain !
L’OCK est sûr de toucher le fond. Plus aucun doute. Il ne lui reste que de terminer le trajet. Sa destination, la Planète D2, est sûre et certaine. Tous les feux sont au vert mais malheureusement ils conduisent vers la zone rouge, celle de la relégation. 

Ce n’est pas le cas de l’autre moteur, le Raja, catapulté par Assaroukh Hassan. Encore un obstacle à surmonter avant d’atteindre la planète «Champion19/20». Malgré la poussée du lanceur Hassan le vol spatial du Raja vers la planète « Champion 19/20 », devra compter sur sa propre puissance motrice pour toucher le sol de sa destination. Il devra se défaire de l’obstacle «ASFAR» qui ne se laissera pas faire. Le Raja doit absolument débarrasser sa trajectoire de l’astéroïde ASFAR pour atteindre son objectif final : le titre de champion 2019/2020.

Assaroukh Hassan a compliqué la destination du Wydad !
Saroukh Hassan n’a pas seulement catapulté le Raja et l’OCK, il aussi compliqué le vol spatial du Wydad. Après avoir longtemps, avant la Covid-19, mené la course, et après avoir perdu cette position au lendemain de la reprise post-confinement, le Wydad risque d’être rétrogradé à la 3ème position du podium lors de la dernière journée ce week-end.

Le Wydad : 3 points sinon rien !
Le Wydad a besoin des 3 points lors de son match face au FUS. 3 points pour être à l’abri d’un assaut sûr et certain de la RSB qui jouera l’OCS, un astéroïde en déperdition qui plane sans force motrice ballotté dans tous les sens et encaissant les contre-performances et une douzaine de buts en 3 matchs. Le Wydad après avoir perdu la première place, risque de perdre la deuxième. Son rival, le FUS termine en beauté et en force sa saison. Il enchaîne les belles prestations et les scores fleuves. Le Wydad, affaibli et meurtri, devra accomplir un exploit s’il veut être présent en Ligue des Champions prochaine. Il devra battre le FUS. En aura-t-il les moyens ? Ce n’est pas sûr !

« Assaroukh » Hassan a mis de l’ordre dans le bas du classement 
En bas du classement : pas de surprise. C’est désormais officiel. Le RBM et l’OCK seront relégués. Tous les clubs qui étaient menacés, devront eux aussi remercier Saroukh Hassan qui a officialisé leur maintien en «refusant» de marquer le penalty de la 53ème minute. C’est son équipe qui paie immédiatement les frais de sa maladresse.

L’OCK, les temps des regrets et de la douleur !
Après avoir été champion en 2006/2007, vice-champion en 1983/1984, 1995/1996, 2014/2015, et après avoir été vainqueur de la Coupe du Trône en 2005/2006 et 2014/2015 et finaliste 4 fois, et vainqueur de la Coupe Arabe, dans la douleur et le regret le club khouribgui descend au second étage du football national. Quelles sont les raisons de la chute ? En tous les cas, elles ne sont pas financières. 
 
A. KITABRI

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Octobre 2020 - 11:36 Omnisports : Courrier du Nord-Est

Jeudi 22 Octobre 2020 - 16:36 Tennis : Les derniers rendez-vous 2020