Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Bassin Hydraulique de Tensift : 4 conventions approuvées


Rédigé par Achraf EL OUAD le Samedi 25 Décembre 2021

Afin d’examiner le bilan de l’action de l'Agence du Bassin du Tensift et discuter de son budget et son programme au titre de l’année 2022, une réunion du Conseil d’Administration de l’Agence du Bassin Hydraulique du Tensift a été tenue le vendredi 24 décembre 2021 à Marrakech.



Bassin Hydraulique de Tensift : 4 conventions approuvées
Présidée par le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, et en présence de messieurs le Wali de la Région de Marrakech - Safi et Gouverneur de Marrakech et le Président de la Région de Marrakech, la réunion du Conseil d’Administration de l’Agence du Bassin Hydraulique du Tensift au titre de l’année 2021 le vendredi 24 décembre à Marrakech. Cette rencontre a été consacrée à l’examen du bilan de l’action de l'Agence du Bassin du Tensift et la présentation ainsi que la discussion de son budget et son programme au titre de l’année 2022. Elle a constitué une occasion pour s’enquérir de la situation hydrologique de la Région et passer en revue la politique de l'eau qui y est mise en œuvre, dans la perspective de réaliser les objectifs arrêtés visant la bonne gestion et le développement durable des ressources en eau.

A l’ouverture des travaux de ce Conseil d'Administration, le ministre a mis en exergue les grandes réalisations du Royaume dans le domaine de l'eau, « qui ont permis à notre pays d’acquérir une expérience distinguée, principalement grâce à la politique de l'eau éclairée et renouvelable menée par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, et qui s'inscrit dans un prolongement de la politique de l'eau visionnaire lancée par Feu Sa Majesté le Roi Hassan II. Cette politique a permis à notre pays de mettre en place une gestion durable de ses ressources en eau tenant compte des nombreux défis et contraintes », précise un communiqué du ministère de tutelle.

Dans le même sillage, le ministre a salué les réalisations accomplies au niveau du bassin du Tensift, précisément dans le cadre de la mise en œuvre du Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et l’Irrigation 2020-2027. Figurent parmi ces grands projets le démarrage de la réalisation du Barrage Ait Ziat dans la Province d’Al Haouz, d’une capacité de stockage d’environ 185 millions de m3 et le démarrage de la réalisation du Barrage Boulaaouane dans la Province de Chichaoua, d’une capacité de stockage d’environ 66 millions de m3 pour l’alimentation en eau potable et l’irrigation. A cela s’ajoute la poursuite du renforcement de l’approvisionnement en eau potable de la ville de Marrakech et les centres avoisinants à partir du barrage Al Massira.

Après avoir souligné l'essor remarquable que connaît la Région du Tensift, notamment avec son rayonnement touristique mondial croissant, le ministre de l'Equipement et de l'Eau a salué les efforts du Gouvernement qui ont permis la réalisation des infrastructures nécessaires pour assurer l'approvisionnement en eau potable, industrielle, agricole et touristique. Il a également indiqué que ces efforts ont permis à cette Région de disposer actuellement de 7 grands barrages d'une capacité de stockage de 234 millions de m3, en plus de deux systèmes de transfert à des fins d'irrigation et d'eau potable.

Par ailleurs, lors de cette réunion, Nizar Baraka a rappelé les conditions climatiques difficiles dans ce bassin, qui sont marquées par une pluviométrie très basse et qui continuent de sévir durant l’année hydrologique 2020-2021. Dans ce sens, Monsieur Baraka a indiqué que la Région a enregistré un déficit total de 90% sur le volume des apports au niveau des barrages de la Région par rapport à la moyenne annuelle, ce qui a nécessité l'activation du comité de vigilance. Cette dernière a mis en place un programme de travail urgent afin de surmonter cette circonstance critique. Ledit programme repose principalement sur la rationalisation de la demande en eau à travers la sensibilisation des grands consommateurs ainsi que la réglementation provisoire de certaines activités en zone urbaine consommatrices d'eau.

En parallèle, le ministre de l'Equipement et de l'Eau a souligné l'importance de la gestion intégrée et participative des ressources en eau au niveau du Bassin du Tensift pour relever les défis. Dans ce sens, Baraka a salué la convention de partenariat signée pour le financement et l’exécution de mesures urgentes et structurelles, d'un coût d'environ 522 millions de dirhams, afin d'assurer l'approvisionnement en eau potable de la Région de Marrakech-Safi.

A cet effet, et selon le même communiqué, le ministre a précisé que le Ministère de l’Equipement et de l’Eau veillera à la mise en œuvre du contenu de cette convention, et ce à travers l’accélération du rythme de réalisation des barrages (Barrages Ait Ziat et Boulaaouane), la programmation de l'achèvement du barrage de Bouaidil sur l’Oued Tensift, la poursuite des efforts dans le domaine de la prospection des nappes souterraines afin de mobiliser des ressources en eau supplémentaires et répondre aux besoins croissants en eau potable, ainsi que l’appui financier et technique à l'Agence de Bassin Hydraulique du Tensift pour la mise en œuvre des mesures urgentes et exceptionnelles d'approvisionnement en eau potable au niveau du bassin et la poursuite de la généralisation de l'utilisation des eaux usées traitées pour l’arrosage des golfs et des espaces verts à Marrakech.

A l’issue de cette réunion du Conseil d’Administration de l’Agence du Bassin Hydraulique de Tensift, il a été procédé à l’approbation de quatre conventions. La première est relative à la réalisation des projets de la prospection et de l’amélioration de la connaissance des eaux souterraines établis dans le cadre du Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Irrigation (PNAEPI) 2020-2027. La deuxième convention concerne l’assistance météorologique pour le compte de l’Agence du Bassin Hydraulique du Tensift par la Direction Générale de la Météorologie (DGM). Quant à la troisième convention, elle porte confortement de la route d’accès au barrage Yacoub El Mansour situé dans la Province d’Al Haouz. Pour la quatrième et dernière convention, elle est relative à la réalisation du projet de protection contre les inondations du douar Lalla Ariba – Commune Nfifa au niveau de la Province de Chichaoua.