Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

BAM : Les transferts des MRE prévus en hausse à 70 MMDH en 2021


Rédigé par La rédaction le Mardi 15 Décembre 2020

Les transferts des Marocains résidant à l'étranger (MRE), après une quasi-stabilité à 65,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, se raffermiraient à 70 milliards de dirhams (MMDH) en 2021, puis à 71,4 MMDH en 2022, selon Bank Al-Maghrib (BAM).



BAM : Les transferts des MRE prévus en hausse à 70 MMDH en 2021
Ces transferts des MRE affichent une résilience notable avec une augmentation de 1,7%, d'après les données à fin octobre 2020, fait savoir BAM dans un communiqué sanctionnant les travaux de la dernière réunion trimestrielle de son Conseil pour cette année.

Parallèlement, la Banque centrale indique que sur l'horizon des prévisions, la reprise des exportations observée récemment devrait se consolider, portée notamment par les ventes du secteur automobile suite à la montée en production annoncée par l'usine PSA.

Le rythme des importations s'accélérerait, avec une progression des achats de biens d'équipement et un alourdissement de la facture énergétique suite à la hausse prévue des cours internationaux du pétrole.

Concernant les recettes de voyage, elles devraient connaître une reprise graduelle tout en restant à un niveau inférieur à celui de 78,8 MMDH observé en 2019. Elles passeraient ainsi de 29 MMDH en 2020 à 49,9 MMDH en 2021 puis à 72 MMDH en 2022. Ainsi, le déficit du compte courant s'allégerait à 3,3% du PIB en 2021 et s'établirait à 3,9% en 2022.

Pour ce qui est des opérations financières, après une régression à l'équivalent de 2,3% du PIB cette année, les entrées d'investissements directs étrangers (IDE) devraient reprendre leur dynamique pour atteindre un volume correspondant à 3,1% du PIB annuellement.

Au total, et tenant compte notamment des émissions réalisées par le Trésor sur le marché international cette année et de celles prévues en 2021 et en 2022, les avoirs officiels de réserve se situeraient à 321,9 MMDH à fin 2020 et évolueraient autour de ce niveau au cours des deux prochaines années, assurant ainsi une couverture d'un peu plus de 7 mois d'importations de biens et services.