Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Attractivité des investissements étrangers : le Maroc classé au 80e rang mondial


Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 13 Mai 2022

En une demi-décennie, le Maroc a su développer son environnement d'investissement, comme le révèle le " Global Opportunity Index 2022" qui classe le Maroc au 80e rang mondial en termes d'attractivité d'investissements. Le Maroc a ainsi amélioré son classement de 16 rangs par rapport à la première version du rapport publiée en 2017, où l'Institut Milken classait le Maroc 96ème sur 196 pays.



Le Global Opportunity Index évalue l'attractivité des pays pour les investisseurs internationaux en utilisant une combinaison de facteurs économiques, financiers, institutionnels et réglementaires. Des facteurs répartis en cinq catégories principales, répertoriées par les experts du Milken Institute, un groupe de réflexion californien.

Le premier indicateur est Business Perception qui mesure les contraintes auxquelles sont confrontées les entreprises et la facilité pour les entreprises à résoudre les litiges, le deuxième est relatif aux fondamentaux économiques qui capturent les perspectives macroéconomiques d'un pays, le talent de la main-d'œuvre et le potentiel d'innovation et de développement futurs.

Quant au troisième indicateur, il informe sur les services financiers mesurant la profondeur et l'étendue de l'accès d'un pays aux services financiers.

Les deux derniers sont le cadre institutionnel qui saisit dans quelle mesure les institutions d'un pays aident ou entravent l'activité des entreprises, et les normes et politiques internationales qui mesurent le degré d'intégration d'un pays au sein de la communauté internationale et la probabilité qu'il se conforme aux normes internationales.

En effet, le Maroc a pris du retard, reculant à la 89e place à la fois pour les fondamentaux économiques et les normes et politiques internationales, mais il a obtenu une meilleure note dans le cadre institutionnel, se classant 64e, et 73e pour les services financiers, tandis qu'il occupe le 80e rang pour la perception des entreprises.

La Suède est en tête du classement mondial des opportunités, suivie du Royaume-Uni, du Danemark, de la Finlande et des Pays-Bas, tandis que de nombreux pays africains sont à la traîne de l'indice, notamment le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, l'Angola et le Tchad.

Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, Israël et les Émirats arabes unis sont en tête du classement mondial, se classant respectivement 24e et 30e, tandis que le Maroc se classe au huitième rang de la région après l'Arabie saoudite, suivi de la Tunisie, de la Jordanie, de l'Égypte, de l'Algérie et du Liban.